Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un peu de poivre un peu de sel
  • Un peu de poivre un peu de sel
  • : Je suis plutôt bonne vivante et pour moi les meilleurs moments sont souvent à table devant un bon petit plat et un verre de vin... Voici mes recettes, mes coups de coeurs, mes petites histoires...
  • Contact

Recherche

Archives

13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 00:00

montageblogNous voici tout juste rentrés de vacances, nous étions en drôme provençale. Quelle bonheur cette région! C'est magnifique!

 

Et, oh bonheur en ce qui me concerne, nous sommes arrivés en pleine saison des figues! Elles étaient mûres à point et nous attendaient sur l'arbre. En bonne gourmande, je vous assure que je ne me suis pas privée! Il faut dire que les figues dégagaient un parfum plus qu'enivrant et qu'il était très difficile de passer à côté de l'arbre sans en cueillir une!

Et comme la maison que nous occupions était plus que bien équipée, je me suis fait plaisir avec cette petite recette de derrière les fagots...

 

  clafoutis 4890

 

Vous avez besoin de:

 

-800g de figues fraiches (quantité difficile à évaluer, je n'ai pas pesé, je me suis contentée d'en mettre dans tout le moule)...

- 200g de crème fraiche liquide

- 200ml de lait entier

- 1 gousse de vanille

- 2 oeufs + 4 jaunes

- 200g de sucre (+ un peu pour sucrer le moule)

- 120g de fécule

- 1 peu de beurre

- sucre glace pour la déco

 

Préchauffez le four à 200°.

 

Commencez par beurrer le moule et le sucrer. Coupez les figues en 4 et disposez-les dans le moule.

 

Ensuite, mélanger crème et lait. Ajoutez-y les graines de la gousse de vanille.

Ajoutez-y les oeufs entiers et les jaunes.

Mélanger la fécule et le sucre et incorporez-les à la préparation.

 

Versez l'appareil sur les figues.

 

Le plus difficile après un passage de 35 minutes au four est de ne pas se brûler la langue en en mangeant tout de suite... Lorsqu'il a refroidi saupoudrez de sucre glace, servez le tout avec une boule de glace vanille et régallez-vous!

 

  clafoutis 4894

 

J'ai également fait deux variantes: une avec des abricots et une avec du raisin honteusement piqués dans le vignoble qui entourait la maison (si ça c'est pas donner le bon exemple à son fils!)...

Et bien, j'ai un peu oublié de prendre des photos mais honnêtement c'était très bon aussi. La variante au raisin était due au fait qu'il me restait suffisement d'appareil pour confectionner un troisième clafoutis un peu plus petit que les précédents mais plus de fruits. J'avais un peu peur du résultat mais je préfère une petite expérience que du gaspillage... Et bien sincèrement, j'ai adoré!

 

 

Repost 0
Published by Sabrina - dans Tartes et gâteaux
commenter cet article
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 13:08

buche 2071Chose promise, chose due, voici la recette de ma bûche moka. Je ne vais pas faire la maligne, j'ai tout simplement suivi les conseil du chef simon. J'ai pris sa recette de genoise et de crème au beurre. J'y ai ajouté un biscuit sablé comme biscuit de fond: et oui... J'adore quand ça croque un petit peu! Et pour un petit côté plus gourmand, j'ai chablonné (j'ai passé une fine couche de chocolat fondu au pinceau) cette pâte sablée avec du chocolat fondu.

 

Pour la pâte sablée: cliquez ici. Je l'ai étendue et faite cuire à 180°. Etendez-là un peu plus épaisse que pour une tarte mais pas trop, sinon, se sera un peu difficile de la couper à la cuillère quand vous mangerez votre bûche. Lorsqu'elle a refroidi, je l'ai coupée au dimensions de ma bûche puis je l'ai chablonnée avec du chocolat noir fondu. 

 

Pour la génoise:

- 4 oeufs

- 125g de sucre

- 125g de farine

- 1 pincée de sel

 

Battez les oeufs, ajoutez le sucre en continuant à battre. Placez au bain-marie et fouettez jusqu'à ce que le mélange soit bien mousseux et que le volume aie doublé. Veillez à ne pas dépasser une température de 50° pour ne pas que les jaunes d'oeufs coagulent.

Lorsque votre pâte forme un ruban, retirez du bain marie et continuez à fouetter jusqu'à ce que votre pâte revienne à température ambiante.

Ajoutez la farine et le sel très délicatement en soulevant bien la masse.

Versez dans un moule préalablement beurré et enfournez dans un four préchauffé à 180° pendant environ 20 minutes.

 

 

Préparez ensuite votre crème au beurre avec:

 

- 200g de beurre en pommade (beurre à température ambiante travaillé à la spatule jusqu'à obtenir une sorte de pâte lisse)

- 150 de sucre fin

- 3cl d'eau

- 5 jaunes d'oeufs

- arôme de café

 

Faites cuire le sucre fin avec l'eau jusqu'à une température de 105°

Commencez à fouetter les jaunes d'oeufs juste avant de verser le sirop de sucre à 105° et fouettez jusqu'à ramener l'appareil à température ambiante.

Ajoutez ensuite le beurre peu à peu en fouettant et aromatisez le tout.

 

Une manière d'alléger la crème au beurre est d'y adjoindre de la meringue italienne. Je ne l'ai découvert qu'au moment de la déco de la buche. La crème à l'intérieur de la bûche est donc celle présentée jusqu'ici.

En fait, je faisais de la meringue pour le décor de mon autre bûche et il m'est venu l'idée d'en ajouter à ma crème au beurre. Et bien, très franchement, quelle bonne idée. C'est bon et beaucoup plus léger. Par contre, il faut diminuer la quantité de sucre car c'est quand même fort sucré.

SI vous ajoutez de la meringue italienne, je vous suggère pour cette quantité de beurre là de faire de la meringue avec 75g de blanc d'oeufs, 150g de sucre poudre et 3cl d'eau (faites chauffer le sucre et l'eau jusque 118° et versez sur les blancs d'oeufs que vous avez préalablement commencé à battre. Battez jusqu'à refroidissement de la meringue).

 

N'ayant pas de moule à bûche qui passe au four (le mien est pour les entremets), ma genoise n'avait pas une forme de buche à la base. J'ai donc chemisé mon moule à bûche. J'ai mis de la crème au beurre dans le fond, posé un morceau de genoise, de nouveau de la crème au beurre puis de la genoise, encore de la crème au beurre puis le biscuit sablé côté chocolat sur la crème au beurre.

J'ai laissé reposer au frais (en l'occurence, vu le temps sur la terrasse) toute la nuit.

 

Ce matin, je l'ai décorée avec la crème au beurre qui restait (et qui a été allégée à la meringue). J'en ai mis une petite partie de côté et j'ai étendu le reste sur la bûche le plus lisse possible. J'ai coloré la partie que j'avais réservée avec encore un peu d'arôme et un peu de cacao amer et j'ai desiné des volutes sur ma bûche. J'ai ensuite décoré avec des rectangles de chocolat pour cacher la tranche de la bûche.

 

C'est plus simple si vous avez un moule qui passe au four et qui vous permette d'obtenir une genoise en forme de bûche: vous coupez des couches que vous garnissez de crème moka, vous ré-empillez le tout. Un peu de crème sur la pâte sablée, la bûche par dessus, reste à recouvrir le tout de crème et à décorer.

 

Note pour la prochaine fois: faire la crème au beurre en ajoutant absolument la meringue italienne. Je la ferai toujours comme cela à l'avenir. Reste à trouver le bon dosage de sucre. Je pense qu'il serait bon également de diminuer la quantité de sucre de la crème au beurre de abse également.

 

J'espère que ça vous plaira...

 

Très bon Noël à tous!!!

 

J'espère que vous apprécierez la recette!

 

 

 

 

Repost 0
Published by Sabrina - dans Tartes et gâteaux
commenter cet article
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 13:00

buche 2073Et oui, on ne se refait pas... Je pensais ne pas avoir du tout le temps de faire une autre bûche cette année... Et bien il a suffit qu'on me le demande pour que je trouve le temps nécessaire, et non pas une mais deux!. J'aime trop préparer Noël! Par contre, il était plus que nécessaire que je m'organise. En effet, je sais déjà que le 24, je n'aurai pas du tout, du tout, le temps de faire des bûches.

 

En fait on m'en a demandé une mais nous serons 11 à table au moment du dessert. Une seule bûche, c'est un peu short. Du coup, je réponds à ce que l'on m'a demandé en faisant une bûche tout ce qu'il y a de plus classique au moka (recette à suivre...) mais je me lache un peu sur une seconde buche.

 

Et là, j'ai commencé à y réfléchir il y a quelques jours et j'avais plusieurs choses qui me trotaient en tête. J'avais envie de meringue, de framboises, de quelque chose ayant une texture légère et crèmeuse un peu comme un nuage.

Voici ce qui résulte de mon "brainstorming": une base en biscuit macaron rose (pour aller avec les framboises), une mousse sabayon au vin blanc et aux framboises le tout recourvert d'une meringue italienne bien brillante.

 

Niveau organisation, j'ai réalisé ma seconde bûche en premier (ça, c'est d'une logique!)... J'ai réalisé le biscuit macaron, les macarons du décor et la mousse sabayon le 21. J'ai monté la bûche et l'ai placée au congel. Le 24, je l'ai démoulée et décorée avec la meringue italienne et les macarons. La partie technique de la recette se situe au niveau des macarons. Si vous savez faire des macarons, vous savez tout faire dans la recette. SI vous n'êtes pas à l'aise avec les macarons, n'hésitez pas à les remplacer par des biscuits roses de reims (pour garder la couleur rose et le croquant) ou par tout autre biscuit qui vous plaît.

 

Pour le "biscuit" macaron, je ne remets pas tous les détails, je vous mets simplement le lien vers ma recette, cliquez ici... J'ai réalisez un biscuit de la taille du fond du moule et un plus étroit pour placer au centre de la buche.

 

 

Pour la mousse, j'ai utilisé

 

3 jaunes d'oeufs

3 càs de sucre en poudre

3 càs de vin blanc sec

 

2 feuilles de gélatine ramollies dans de l'eau très froide

 

250g de crème fraiche entière

1càs bombées de sucre en poudre

1/2 càc de poudre de vanille 

 

2 blancs d'oeufs

2 càs bombées de sucre en poudre

 

200g de framboises surgelées

 

 

 

 

Dans un premier temps, montez un sabayon à l'aide des jaunes d'oeufs, du sucre et du vin blanc. Pour plus de détails, cliquez ici. Lorsqu'il est monté et tant qu'il est encore chaud, ajoutez-y la gélatine bien égoutée. Laissez revenir à température ambiante.

 

Filmez votre moule à bûche pour faciliter le démoulage.

 

Pendant que le sabayon refroidi, montez la crème fraiche en chantilly avec le sucre et la vanille. Montez également les blancs d'oeufs en neige en les serrant avec le sucre en poudre que vous ajoutez en deux fois pendant que vous montez les blancs.

 

Si le sabayon n'est pas revenu à trempérature ambiante pendant que vous montiez la crème et les blancs d'oeufs, fouettez le. Ca va faire baisser la température.

Ensuite, ajoutez-y délicatement la crème chantilly puis les oeufs en neige.

Pour terminer émiettez les framboises surgelées et ajoutez-les à votre mousse. Là, il est temps de se dépêcher car les framboises surgelées vont faire prendre la gélatine en faisant baisser la température de votre appareil. Du coup, mettez immédiatement dans votre moule à bûche préalablement filmé. J'ai placé un biscuit au centre de la bûche et un plus grand pour le fond. FIlmez bien le tout et direction le congel.

 

Le jour J, réalisez une meringue italienne avec

 

75g de blancs d'oeufs

200g de sucre en poudre

50g d'eau

 

Faites chauffer l'eau et le sucre à feu doux. Lorsque la température de votre sirop atteint 114°, commencez à montez vos blancs en neige à l'aide d'un batteur ou si vous avez de la chance, d'un robot. Une fois que les blancs sont "cassés", mettez votre batteur sur la puissance maximale. Lorsque la temérature atteint 118°, ajoutez le sirop aux blancs d'oeufs et continuez à fouetter jusqu'au refroidissement de la meringue. Elle sera bien blanche et bien brillante.

 

Décorez votre bûche.

 

Il ne reste qu'à dévorer le tout!

 

Bon appétit!

 

 

 

 

 

buche 2072 

 

 

 

Repost 0
Published by Sabrina - dans Tartes et gâteaux
commenter cet article
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 21:07

buche 7504 

 

Noël approche! Les sapins commencent s'installer, les marchés de Noël tournent à plein régime et le vin chaud y coule à flots, la course aux cadeaux est lancée... Ma période préférée de l'année!

 

Bon cette année ne sera pas comme les autres: cadeaux commandés online pour gagner du temps, pas encore de sapin installé dans le salon, pas de repas de Noël prévu chez nous (ça me manque très fort) because of travaux en cours-début de cartons prévu à ce moment là et surtout surtout parce que vraiment pas le temps si je veux faire ça convenablement. Du coup, cette année on se fait gâter et donc inviter.

 

Ca n'empêche que passer un Noël sans publier une recette de bûche sur le blog, ce n'est pas vraiment possible...

Vu que je serais très étonnée si cette année j'ai le temps d'en réaliser une, voici la recette et les photos de celle réalisée l'année dernière :Bûche au chocolat et aux fraises "en cage".

 

J-2 ou plus tôt - Le coeur de la bûche:

 

J'avais choisi d'utiliser du coulis de fraises tout fait... Et oui, pas du fait maison, mais en plein mois de décembre, les fraises sont chères et peu savoureuses... J'ai utilisé 300ml de coulis de fraise, que j'ai sucré à mon goût. Je l'ai réchauffé et hors du feu, j'ai incorporé 2 feuilles de gélatines préalablement ramollies dans l'eau.

J'ai versé le tout dans un moule et mit au congélateur.

 

 

J-1 ou plus tôt - L'appareil à bavarois:

 

7dl de lait entier

6 jaunes d'oeufs + 4 blancs montés en neige

100g de sucre

8 feuilles de gélatine ramollies dans de l'eau bien froide

150g de chocolat en pistoles ou haché

4dl de crème fraiche montée en chantilly

 

Faites chauffer le lait à feu doux.

Battez les jaunes d'oeufs avec le sucre. Lorsque le lait est chaud, le verser sur le mélange oeufs-sucre puis le remettre dans la casserolle sur le feu et mélanger en permanence jusqu'à ce que ça épaississe. Veillez à ne pas trop chauffer car sinon, vos jaunes d'oeufs vont cuire, il y aura des grumeaux et ce ne sera pas bon.

Hors du feu, incorporez la gélatine. Mélangez bien puis ajoutez le chocolat.

Laissez refroidir.

Lorsque le mélange commence à prendre et qu'il est à température ambiante, incorporez la chantilly puis, très délicatement les blancs en neige.

Chemisez votre moule à bûche. Versez-y une partie de la crème bavaroise, disposez le coulis de fraises gelé. Recouvrez du reste de crème bavaroise. Passez le tout au congel jusqu'au lendemain.

 

 

Jour J - le matin pour le soir: Biscuit et montage

 

Pour le biscuit, la recette de génoise rapide mais cette fois au chocolat!

2 oeufs

60g de sucre

50g de farine

1/4 de sachet de levure (pas facile de doser, on n'est pas sur un petit peu plus...)

20g de cacao en poudre

 

Préchauffer votre four à 180°.

Montez vos blancs en neige. Incorporez le sucre progressivement en montant les blancs.

Ajoutez-y les jaunes d’œufs puis de suite après la farine préalablement mélangée à la levure et au cacao.

Mettez la pâte sur une plaque et enfournez pour 20 minutes.

  

Lorsque la génoise est froide, coupez la au dimension de votre moule à bûche et disposez la sur le bavarois.

Démoulez votre bûche tant qu'elle est congelée, saupoudrez-la de cacao en poudre.

 

Faites chauffer du chocolat au bain marie et à l'aide d'une petite poche ou d'une seringue, faites des dessins sur une feuille pour rétroprojecteur. Avant que le chocolat ne durcisse, posez la feuille côté chocolat contre la bûche sur la bûche encore gelée. Le chocolat va prendre quasi immédiatement. Retirez la feuille de plastique et laissez la bûche dégeller au frais.

 

 

Au moment de servir, disposez la bûche sur un plat de service et décorez avec quelques morceaux de feuille d'or et des fraises...

 

buche 7644

 

Bon appétit et d'avance un très très bon Noël à tous!

Repost 0
Published by Sabrina - dans Tartes et gâteaux
commenter cet article
30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 21:00

abricotcremedamandes 0874

 

Il y a déjà longtemps, j'avais réalisé une tarte bourdaloue (poires et crème d'amande). J'avais adoré cette tarte et j'y ai repensé à l'occasion du baptême de Romain. Seulement, il n'y avait de belles poires au magasin mais par contre des abricots m'ont fait de grands signes. Je ne l'ai absolument pas regretté! C'était très savoureux, les abricots étaient moelleux, on s'est régallé.

Lorsque j'ai tout préparé pour le baptême, il me restait de la crème d'amande. Je l'ai surgelée pour une future utilisation.

 

Depuis, nous avons été chez des amis pour la traditionnelle journée du cochon à la broche et la tradition est d'apporter un dessert ou une salade. C'était l'occasion d'utiliser ma crème d'amandes!  Et vu qu'après celle aux abricots il en restait encore ainsi que de la pâte à tarte, j'ai fait une petite tarte avec quelques lamelles de poires et de pommes qui restaient dans le plat à fruits.

 

Voici la recette:

 

Ingrédients :

-         Pâte à tarte sucrée

-         390g de beurre à température ambiante

-         480g de sucre glace

-         6 œufs à température ambiante

-         495g de poudre d’amandes

-         30g de fécule de maïs

-         60cl de crème fraiche

-         3càs de rhum ambré (facultatif et dans les deux cas, je ne l'avais pas mis car il y a avait beaucoup d'enfants)

 -        8 beaux abricots

 

Faites chauffer votre fous à 180°

 

Travailler le beurre avec une spatule jusqu’à ce qu’il soit en pommade, veiller à ne pas le rendre mousseux.

 

Mélanger et tamiser le sucre, la poudre d’amande et la fécule de maïs.

Ajouter au beurre. Incorporer les œufs un à un puis le rhum. Ajouter ensuite la crème fraiche.

 

 Etallez votre pâte à tarte. Foncez votre moule. Versez-y de la crème d'amande puis ajoutez-y les abricots coupés en 2.

 

Enfournez pour 45 minutes à 180°.

 

 A la sortie du four, saupoudrez du sucre impalpable et servez tiède ou froid. Miam!!!

  

 

 

Cette tarte est également délicieuse avec des poires cuites au sirop (c'est meilleur si vous le faites vous-même et que vous parfumez votre sirop avec une étoile de badianne et de la cannelle) et dans ce cas, on l'appelle tarte Bourdaloue.

 

Pour la petite tarte, vu qu'il était passé 22h quand je l'ai faite, je me suis contentée de mettre des lamelles de poires et de pommes crues. C'était bon aussi mais un peu plus sec, la prochaine fois, je les pocherai.

 

abricotcremedamandes 0010abricotcremedamandes 0011abricotcremedamandes 0012abricotcremedamandes 0013abricotcremedamandes 0871abricotcremedamandes 0872abricotcremedamandes 0874abricotcremedamandes 0881

 

 

 

Repost 0
Published by Sabrina - dans Tartes et gâteaux
commenter cet article
8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 20:00

 

 

bavarois-framboise 0370 

 

 

 

Encore un gâteau d'anniversaire de Romain (il n'est pas gâté cet enfant, non, non!)...

Il s'agit d'un bavarois à la framboise avec une ganache au chocolat blanc sur un fond de génoise.

J'ai fait un grand gâteau vu le nombre que nous étions... Vous avez ici les quantités pour un cadre de 40cm par 60.

 

  bavarois-framboise 0348

L'avantage des bavarois est que vous pouvez les préparez à l'avance et les congeler en attendant le jour J. Par contre, il ne faut pas faire la même erreur que moi: il faisait très chaud le jour du baptême anniversaire de Romain. Du coup, j'avais peur de le sortir du congel trop à l'avance (il ne rentrait pas dans le frigo). Et, à force d'attendre, il était encore glacé. Certains ont apprécié, d'autres moins... désolée! 

 

Cette recette peut paraître difficile mais en fait quand on fait les choses l'une après l'autre, c'est assez simple à faire. Et honnêtement, financièrement, ça vaut vraiment la peine de le faire soi-même. Pour l'anniversaire de mon mari, j'avais acheté un bavarois en pâtisserie. Un bavarois de 10 personnes m'a coûté la même chose que celui-ci qui était suffisant pour 50... Le rapport est vite fait.

 

 

 

Pour la génoise

 

-         8 œufs

-         240g de sucre

-         240g de farine

-         1 sachet de levure

 

Pour la crème bavaroise :

 

-         2 kg de purée de framboises

-         2 kg de crème fraiche liquide

-         10 blancs d’œufs

-         600g de sucre semoule

-         80g de gélatine

-         40g de jus de citron

 

 

Pour la ganache au chocolat blanc :

 

-         300g de chocolat blanc

-         600g de crème fraiche liquide entière

-         du colorant blanc

 

 

 

Commencez par réaliser la génoise:

Préchauffez le four à 180°.

Séparez les blancs des jaunes.

Montez les blancs en neige.

Intégrez progressivement le sucre jusqu’à obtenir une meringue bien lisse et brillante.

Ajoutez-y les jaunes d’œufs puis de suite après la farine préalablement mélangée à la levure.

Mettez la pâte dans un moule et enfournez pour 20 minutes. (Dans ce cas un moule à génoise de 30X40cm que j'avais chemisé).

Démoulez et faites refroidir sur une grille.

 

Ensuite, réalisez la crème bavaroise:

Faites tremper la gélatine dans l’eau froide.

Faites une meringue avec les blancs d'oeufs et 300g de sucre.
Battez la crème et le sucre restant en chantilly.
Mélangez le jus de citron à la purée de framboises.
Egouttez la gélatine, faites chauffer une petite partie de la purée de framboise et intégrez-y (hors du feu) la gélatine. Mélangez au reste de la purée de fruit. Intégrez-y délicatement la crème chantilly puis la meringue.

 

Et enfin, la ganache:

Faites fondre le chocolat blanc dans un peu de crème fraiche puis mélangez au reste de la crème.

Laissez refroidir au frigo. Lorsque c'est un peu durci, montez le mélange comme on monte une chantilly.

Prélevez une petite partie de la ganache et colorez la à l'aide du colorant rouge.

 

Pour le montage:

 

Coupez votre génoise en deux, disposez-la dans le cadre préalablement chemisé de rhodoïd (ça facilite le démoulage, le papier film fait tout aussi bien l'affaire mais est plus difficile à disposer).

Versez la crème bavaroise par-dessus.

A cette étape, vous pouvez congeler votre bavarois si vous le faites quelques jours à l'avance. Sinon, quelques heures de frigo sont nécessaires. L'idéal étant toujours la veille pour le lendemain.

Enfin, garnissez de ganache et de quelques fruits.

 

Bon appétit!

 

bavarois-framboise 0350

 

 

Cette recette vous a plu? Pour être sûr d'être tenu au courant des parutions d'articles, abonnez-vous à la newsletter!

 

 

 

Repost 0
Published by Sabrina - dans Tartes et gâteaux
commenter cet article
6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 22:20

cafe 0591

 

Encore un dessert? Et oui... Et ce n'est pas fini, il y a la fin des desserts de la fête de Romain qui vous attendent...

Cette recette est là parce que je souhaitais participer au concours Tassimo relayé par Chantal du blog Assiettes Gourmandes (vous trouverez le règlement ici link - dépêchez-vous le concours se termine le 11 juillet).

Une recette au café? Ca fait des jours et des jours que ça me trotte dans la tête: un tiramisu? Déjà vu... Une mousse au café? Pas envie de faire une verrine... Un dessert à l'assiette? En panne d'inspiration pour une présentation sympa...

Et puis en fait... Pourquoi pas une tarte? Restait à trouver laquelle. Et là, je me suis souvenue d'un article sur la crème diplomate, à moi d'en faire une variante. Et voici le résultat... J'espère que ça vous plaira!

 

Ingrédients:

 

- Un fond de tarte de 26cm de diamètre cfr là: Pâte à tarte sucrée

- un peu de chocolat fondu

- 3 càs de confiture de lait

- 0.5L de lait entier

- 3cc d'arôme de café

- 4 jaunes d'oeufs

- 125g de sucre

- 75g de farine

- 10g de gelatine

- 750ml de crème fraiche entière

- 50g de sucre glace

- 1 tasse de café fort

- 100g de sucre

- 1cc de farine de caroube

 

Commencez par chablonner votre fond de tarte. Un joli mot pour désigner le fait de mettre une fine couche de chocolat fondu sur son fond de tarte. Je l'ai fait au pinceau.

 

cafe 0572

 

 

Réalisez une crème diplomate au café:

 

Portez le lait à ébullution avec l'arôme de café.

 

Pendant ce temps, blanchissez les jaunes d'oeufs avec le sucre. Ajouter la farine, mélangez bien.

 

Mettez la gélatine à ramollir dans de l'eau bien froide.

 

Lorsque le lait est à ébullition, retirez le feu puis ajoutez une louchette de lait à votre mélange oeuf-sucre-farine, mélangez bien, puis ajoutez encore un peu de lait et ainsi de suite jusqu'à avoir mit tout le lait.

 

Mettez la préparation dans la casserolle et cuisez votre crème à feu très doux en mélangeant tout le temps.

Lorsque la crème arrive à ébullition, maintenez la sur le feu encore 2 - 3 minutes sans cesser de mélanger puis retirez du feu.

 

Intégrez-y la gélatine tant que la crème est chaude, mélangez bien.

Montez la crème fraiche en chantilly avec les 75g de sucre glace.

 

Lorsque la crème a un peu refroidi, intégrez une petite quantité de chantilly pour la détendre un peu. Ensuite ajoutez délicatement et progressivement le reste de la crème chantilly.

 

cafe 0565cafe 0566cafe 0567cafe 0568cafe 0569cafe 0571

 

Réalisez un sirop de café:

 

Faites chauffer la tasse de café avec les 100g de sucre et portez à ébullition jusqu'à obtenir une consitance sirupeuse. Ajouter la fairne de caroube pour épaissir un peu le sirop. Laissez refroidir.

 

 

Montage:

 

Etallez la confiture de lait sur votre fond de tarte chablonné.

Par dessus, versez votre crème diplomate au café. Il vous en restera un peu, on s'en servira pour le décors.

Réfrigérez votre tarte telle quelle.

Mettez le reste de la crème dans une poche à douille munie d'une douille lisse et mettez la au frigo.

Si vous préparez le tout le matin, garnissez votre tarte le soir et inversément: l'idéal étant de laisser prendre la crème diplomate avant de faire les décors.

Faites votre décors à l'aide de la poche à douille. Pour marquer le rond au milieu, je me suis servie d'un cercle à pâtisserie que j'ai posé sur la tarte de manière à en laisser l'empreinte, puis j'ai mis mes petites "noquettes" (comme on dit à Liège) de crème sur ce contours.

Versez au milieu un peu de sirop de café.

Laissez au frigo jusqu'au moment de la dégustation.

 

cafe 0575cafe 0576cafe 0591

 

 

Bon maintenant, toute la question est comment manger la tarte tout en croisant les doigts pour le concours?

 

cafe 0592

 

 

cafe 0595

 

 

Bon appétit!!!!

 

Cette recette vous a plu? Pour être sûr d'être tenu au courant des parutions d'articles, abonnez-vous à la newsletter!

Repost 0
Published by Sabrina - dans Tartes et gâteaux
commenter cet article
1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 12:30

 

entremetmelonspeculoos 9958

 

Comme je l'ai déjà dit, le tiramisu, chez nous, on aime.

Il y a quelques temps déjà des amis ont fait une fête et ont demandé que l'on apporte un dessert. Seule consigne: pas de gâteau au chocolat, il y en avait déjà plusieurs prévus. Il faisait très chaud ce week end là (comme aujourd'hui...), j'avais envie de quelque chose de frais. Il y avait des melons qui sentaient vraiment bon chez l'épicier au bout de la rue et du coup, j'ai fait évoluer mon tiramisu melon spéculoos...

 

   

Pour le biscuit:

 

-         4 œufs

-         120g de sucre

-         120g de farine

-     10 spéculoos

-         1/2 sachet de levure

 

Pour l'entremet :

-         500g de mascarpone

-         100ml de crème fraiche

-         5 œufs – jaunes séparés des blancs

-         75g + 200g de sucre

-         5cl d’eau

-         6 feuilles de gélatine ramollies dans de l’eau bien froide

-        1 melon

-         10 spéculoos en miettes

 

 

 

Commencez par préparer la génoise au speculoos.

 

Préchauffez le four à 180°.

Réduissez vos spéculoos en miettes.

Séparez les blancs des jaunes.

Salez les blancs puis montez les en neige.

Intégrez progressivement le sucre jusqu’à obtenir une meringue bien lisse et brillante.

Ajoutez-y les jaunes d’œufs puis de suite après la farine préalablement mélangée à la levure puis les spéculoos.

Mettez la pâte dans un moule et enfournez pour 20 minutes.

 

Pour l'entremet:

 

  

Détendez le mascarpone avec la crème fraiche.

 

Faites une meringue italienne en faisant un sirop avec les 200g sucre et l’eau. Lorsque le sucre a atteint 114°, battez les blancs d’œufs en neige. Lorsque le sucre a atteint 118-119°, retirez le sirop du feu et versez le sur les blancs d’œufs tout en continuant à les battre. Continuez à battre jusqu’à ce que les blancs d’œufs soient à température ambiante.

 

L’étape suivante consiste à réaliser un sabayon avec les jaunes d’œufs et les 75g de sucre.

Essorez la gélatine et dissolvez la dans le sabayon encore chaud mais hors du feu.

Laissez tiédir.

 

Ajoutez le sabayon au mascarpone. Une fois qu’il est bien intégré, ajoutez la meringue très délicatement à l’aide d’une maryse.

 

Réfrigérer jusqu’à ce que ça commence à prendre.

 

Chemisez un cercle à pâtisserie d’une bande de rhodoïd (pas indispensable mais ça facilite grandement le démoulage). Déposez la génoise dans le fond du moule. Garnissez de lamelles de melon.

 

Versez un peu de crème de mascarpone. Faites une couche de miettes de spéculoos. Par-dessus, ajoutez de nouveau des lamelles de melon puis terminez par la crème de mascarpone.

 

Pour garnir, mettez des brisures de spéculoos et des lamelles de melon.

 

 entremetmelonspeculoos 9941entremetmelonspeculoos 9944entremetmelonspeculoos 9945entremetmelonspeculoos 9949entremetmelonspeculoos 9951entremetmelonspeculoos 9952entremetmelonspeculoos 9954entremetmelonspeculoos 9955entremetmelonspeculoos 9957entremetmelonspeculoos 9958

 

Souhaitez moi bonne chance car je présente cette recette au concours organisé par Braun et relayé (entre autres) par Chantal, d'assiette gourmande pour gagner un Multi Quick Artiste Patisserie...

 

Ayant fait cette recette pour l'anniversaire de Charles et Héloïse et pour le baptême de Romain, j'encourage tous ceux qui ont goûté à me laisser un petit commentaire...

 

Et n'oubliez pas que si les articles vous plaisent, il est possible de s'abonner à la newsletter de manière à être tenu au courant des publications sur le blog...

 

Ah oui... J'oubliais... Je n'ai pas pris de photo de l'entremet démoulé lors de l'anniversaire de Charles et Héloïse et celle prise le jour du baptême n'est pas d'excellente qualité car j'ai omi de demander à l'ami qui a très gentiment fait toutes les photos de prendre chaque gâteau du buffet de dessert individuellement. J'ai donc "zoomé" sur une photo générale du buffet et ça ne rend pas terrible terrible...

 

entremetmelonspeculoos 0352

 

Repost 0
Published by Sabrina - dans Tartes et gâteaux
commenter cet article
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 20:30

citronmeringuee 0036

citronmeringuee 0019citronmeringuee 0017

 

Comme le dis mon article précédant, je voulais absolument tenter la recette de Mercotte. Et oui, aussi incroyable que ca puisse paraitre pour une gourmande, je n'avais jamais gouté la tarte au citron. Et pourtant, je trouve ça tellement beau et appétissant une tarte au citron meringuée!

Comme l'occasion fait le larron...

Vous retrouverez la recette par Mercotte ici: link.

Comme le dit Mercotte, c'est simplissime comme recette!

 

Voici ce que j'ai utilisé:

 

-         1 fond de pâte sablée (Pâte sablée )

-         un blanc d’oeuf

-         zeste et jus de 1 ou 2 citrons verts (dans ce cas, mes deux premiers citrons ne contenait quasi pas de jus du coup, j'en ai pris un de plus).

-         2 œufs

-         40g de beurre pommade

-         80g de sucre glace

-         Meringue italienne avec 3 blancs d’œufs, 3cl d’eau et 120g de sucre

 

 

Etaller la pâte (ne faites pas la même erreur que moi, étallez bien votre pâte, la mienne était trop épaisse) et la cuire à blanc. J'utilise des noyaux de cuisson pour le faire.  5 min avant la fin de la cuisson badigeonner la pâte avec un peu de blanc d’œuf et terminer la cuisson (cette étape permet que la pâte ne se ramollisse pas avec la crème au citron).

Dans un cul de poule bien mélanger tous les ingrédients (zeste et jus de citrons, oeufs, beurre pommade et sucre glace). Faire cuire au bain marie sans cesser de fouetter et arrêter dès que la consistance devient ferme. Tremper le fond du cul de poule dans de l’eau glacée pour stopper la cuisson.

Verser la crème au citron sur le fond de pâte cuit et mettre au frais.

 

Réaliser une meringue italienne: faire cuire l'eau et le sucre. Lorsqu'il monte à 114° commencer à battre les blancs en neige. Lorsque le sirop atteint 118°, versez le sirop sur les blancs d'oeufs tout en continuant à fouetter. Continuez à fouetter jusqu'à ce que les blancs soient à température ambiante. Mettre dans une poche à douille et décorer votre tarte avec la meringue.

Un petit coup de chalumeau et hop c'est prêt!

Pour info, vous aurez trop de meringue mais quand je fais des plus petites quantités, je la rate...

 

patesablee 9998citronmeringuee 9999patesablee 0001citronmeringuee 0015citronmeringuee 0016citronmeringuee 0017

 

 

Cet article vous a plu? N'hésitez pas à me laisser un commentaire.

Et pour être informé des articles au moment de leur parution, n'hésitez pas à vous abonner à la newsletter (en haut, à droite de votre écran)!

 

Repost 0
Published by Sabrina - dans Tartes et gâteaux
commenter cet article
9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 09:44

Voici une recette que j'ai découvert chez une cousine de mon mari. Une délicieux gâteau aux pommes, assez simple à réaliser et qui n'est pas "sec". Je suis très pâtisserie mais je fais rarement des cakes et des gâteaux car je trouve souvent que c'est sec et qu'il faut ajouter des crèmes ou des coulis pour "que ca passe mieux"... Dans ce cas-ci, se n'est vraiment pas nécessaire et de plus, ce gâteau se conserve très bien.

Vous avez besoin de :

dans un premier temps:
- 5càs bombées de farine
- 4 càs bombées de sucre
- 3 càs de lait
- 2 càs d'huile
- 1 oeuf
- 1 pincée de sel
- 1/2 paquet de levure
- 2 ou 3 pommes

dans un second temps:
- 80g de beurre
- 75g de sucre
- 1 oeuf
- un peu d'arôme vanille (vu que je fais mon sucre vanillé moi-même, j'ai simplement mis 75g de sucre vanillé plutôt que du sucre et de l'arôme).

Niveau déroulement rien de bien compliqué: vous prenez la première partie de la liste des ingrédients. Vous coupez les pommes en lamelles. Vous mélangez toutes les poudres, vous ajoutez les liquides, vous mélangez bien le tout.



Vous beurrez et farinez votre moule. Vous versez un peu de pâte puis ajoutez la moitié des pommes, vous versez la fin de la pâte puis disposer les lamelles de pomme sur le dessus du gâteau.



Vous enfournez dans un four préchauffé à 180° pour 35 minutes.

Pendant ce temps, vous faites fondre le beurre, vous y ajoutez le sucre, l'oeuf et l'arôme de vanille, vous mélangez bien.



Après 35 minutes de cuisson, vous sortez votre gâteau du four et vous versez l'appareil oeuf-beurre-sucre.



Vous ré-enfournez 15 minutes.



C'est prêt!

C'est très bon tiède ou froid et ca se conserve sans difficultés.

Attention à ne mettre de la pâte que jusqu'aux trois quarts du moule, voire un peu moins, sinon vous risquez les débordements ou de ne pas avoir la place pour ajouter l'appareil beurre-sucre-oeuf. Ca m'est arrivé cette fois-ci. Je n'ai pas su tout verser.
Cette fois-ci j'ai ajouté une petite pointe de cannelle à ma pâte.

Bon appétit!

Repost 0
Published by Sabrina - dans Tartes et gâteaux
commenter cet article