Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un peu de poivre un peu de sel
  • Un peu de poivre un peu de sel
  • : Je suis plutôt bonne vivante et pour moi les meilleurs moments sont souvent à table devant un bon petit plat et un verre de vin... Voici mes recettes, mes coups de coeurs, mes petites histoires...
  • Contact

Recherche

Archives

23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 18:30

gratin-de-bettes-a-la-tomate 1499

 

Voici, comme promis, ma deuxième recette de bettes.

 

S'il y a bien un accompagnement que j'adore, c'est celui-ci. Ca me goûte d'autant mieux qu'on ne trouve des bettes qu'en saison et que par conséquent, on n'en mange pas toute l'année.

 

C'est assez simple et très savoureux. J'espère que ça vous plaira.

 

J'ai utilisé:

 

- les côtes d'une belle botte de bettes

- 8 tomates émondées, épinées et coupées en dés pas trop petits (vous pouvez vous passez de l'étape pelage de tomate mais il faudra supporter les petites peaux par la suite, moi je ne suis pas fan, alors quand j'ai le temps, je pèle mes tomates!)

- de l'huile d'olive

- 1 échalotte émincée

- 2 gousses d'ail émincées

- du basilic frais

- du parmesan

- du sel, du poivre, du piment d'espelette, du romarin

 

Faites fondre votre échalotte à feu très doux dans l'huile d'olive avec une petite pincée de sel, lorsqu'elle devient transparente, ajoutez-y l'ail émincé; laisser encore un peu sur feu doux. Ajoutez ensuite les tomates, une pincée de sel, de poivre, de piment d'espelette et du romarin.

 

Pendant que vos tomates cuisent, nettoyez les côtes de bette, coupez-les en tronçon puis blanchissez-les 4-5 minutes dans l'eau bouillante.

 

Sur la fin de la cuisson des tomates, ajoutez le basilic frais émincé.

 

Disposez les côtes de bette dans un plat à gratin, versez-y vos tomates, mélangez le tout puis saupoudrez de parmesan et hop, au four!

 

Lorsque c'est doré, c'est que c'est prêt...

 

Si on ne surveille pas sa ligne, quelques tranches de mozzarella en plus du parmesan, c'est sympa aussi...

 

 

 

PS: Un petit commentaire fait toujours plaisir et si vous avez envie de suivre le blog au fur et à mesure des publications, n'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter!

 

Repost 0
Published by Sabrina - dans accompagnements
commenter cet article
21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 10:02
salade-automnale 7324

Je souhaitais faire énormément de choses, et bien... Je n'en ai pas du tout eu le temps...
Je me doutais bien que se serait un peu "short" pour y arriver mais à ce point là... Non...
Mais bon, j'ai quand même prit le temps de télécharger mes photos, d'en réduire un peu le format et de préparer ce que j'allais vous raconter...

Tout d'abord, on rattrape le retard. Je vais vous mettre quelques recettes qui "datent" de la semaine dernière...

La semaine dernière, mon homme sortait vendredi soir. Je me retrouvais donc en tête à tête avec mon lutin. Vu que nous ne partageons pas encore nos menus, j'étais libre de décider seule de ce que j'allais manger... Youpie!
A force de lire à gauche à droite des idées de salade avec du chou (chez Pascale de "C'est moi qui l'ai fait", notament), une envie de salade de chou blanc m'a envahie. Sauf que... Etant seule à manger des crudités à la maison (mon mari a horreur des végétaux crus, cuits c'est limite mais crus, ce n'est vraiment pas son truc - et le chou, même cuit... Bof...), je n'allais pas m'acheter un chou entier. J'ai cherché un demi au super marché mais il n'y en avait pas. Et hors de question d'en prendre déjà rapé en sachet. Je trouve que c'est rapé trop gros puis c'est fait depuis tellement longtemps que c'est sec, sans goût et qu'il n'y a plus de vitamines... Du coup j'ai laissé tomber... Je n'avais pas envie de laitue, ni de tomates ou d'un truc du genre en ce moment. Au moment où j'allais renoncer à mon envie de crudités, mes yeux ont croisé ceux d'un sachet de mâche et de belles oranges papillon (miam miam). Un vrai coup de foudre... Et vu qu'à la maison, il me restait deux petits chicons et une belle pomme. Voici le résultat...

J'ai émincé finement mes chicons. J'ai coupé 1/2 pomme en batonnets que j'ai citronés. J'ai prélevé les suprèmes d'une orange (pour dire les choses plus simplement: les quartiers de l'orange sans la peau) tout en récupérant le jus pour la vinaigrette. J'ai tout mis dans un plat, j'ai saupoudré de graines de lin et de sésame. J'ai ajouté la mâche.

            salade-automnale 7310   salade-automnale 7314  salade-automnale 7318 
                               salade-automnale 7319  salade-automnale 7321

Pour la vinaigrette, j'ai pris le jus des oranges. J'ai ajouté un peu d'huile, un trait de jus de citron, du sel, du poivre et c'est tout... 

                         salade-automnale 7320                salade-automnale 7324

Ca m'a super bien goûté... Et pour une fois, j'ai mangé des crudités de saison... A force, on arrivera à faire quelque chose de moi...
Repost 0
Published by Sabrina - dans accompagnements
commenter cet article
27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 10:26

J'ai la chance d'avoir accès à l'ISPC. C'est un grand magasin réservé aux professionnels de l'horeca. On y trouve de tout. Je suis allée y faire un tour la semaine dernière comme je le fais de temps en temps. Cette fois-ci pas d'idées particulières sur les achats que je souhaitais y faire. Juste l'envie de me laisser tenter.

J'ai acheté des bocaux de truffes blanches et de truffes noires pour les fêtes, de quoi faire une bonne compote à mon petit lutin, un paquet de grosses pâtes artisanales et ce que je cherchais depuis quelques temps: des crosnes du Japon. J'avais découvert ce légume sur le super blog d'Anne et José (
http://lesjardinsdepomone.skynetblogs.be) et depuis l'envie d'essayer était présente. Bon, c'est fort cher... 24€/kg... Mais il fallait que j'essaie... Vu qu'on a aimé, je vais suivre leurs conseils et en planter au potager.

 

J’ai pas mal fouiné sur les blogs afin de trouver la manière dont j’allais les préparer. Puis tout compte fait, je suis restée dans la simplicité : je les ai simplement blanchis puis poêlés…

 

J’ai utilisé :

-         400g de crosnes,

-         Du persil,

-         De l’ail,

-         Du sel et du poivre,

-         Du beurre.

 

Je les ai brossés puis rincer à l’eau puis je les ai mis dans un essuie avec du gros sel et les ai bien malaxés.


 

J’ai commencé par les plonger dans l’eau, j’ai amené à ébullition et les ai laissé 10 bonnes minutes.

 


Je les ai égouttés puis je les ai fait revenir dans une poêle avec du beurre, de l’ail, un peu de poivre, un peu de sel. A la fin de la cuisson, j’y ai ajouté du persil haché. En retournant sur le blog des Jardins de Pomone, j’ai vu une recette d’Anne et m’aperçois que j’ai fait pareil sauf que j’y ai ajouté de l’ail.



 
Remarque de mon mari quand il a vu ça dans son assiette : « on dirait des larves ! »
Mais quand il a goûté, il a aimé et en redemande. Du coup, je vais tenter de les cultiver…


Par contre, j’avais mis un peu trop d’ail et un peu trop de beurre. Du coup et à mon grand regret, je suis passée à côté du goût supposé tirer sur l’artichaut. A refaire en version allégée en M.G. et en ail…


Pas de recette avant lundi, voire mardi... Mais ce week end, je tente une nouvelle recette transmise par le chef du restaurant "Le vieux tribunal" à Verlaine : un espuma chaud au chocolat... Miam, miam... J'ai hâte de tenter et de goûter...

A la semaine prochaine!

Repost 0
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 12:13

Bonjour, bonjour!

Voici ma première recette! La première d'une longue série j'espère...
Comme je vous expliquais hier, je suis dans une phase où j'ai envie de nouvelles choses: nouveaux produits, nouvelles recettes...
Ces derniers temps, j'ai vu sur différents blogs que l'on parle de courge spaghetti. On en parle à la télévision également, par exemple dans "Jardins et Loisirs" (RTBF) ou encore dans "Cuisine en équilibre" (TF1).
A force, j'ai eu envie de tenter le coup... Le problème était d'en trouver... En grande surface, je n'en ai pas vu. Par contre, en furetant dans mon magasin bio préféré ("Le temps des Cerises" à Liège), il en restait une et je me suis jettée dessus.

Restait à savoir comment la préparer. En gratin? Poelée? Pour finir, en faisant un inventaire de mon frigo, j'ai décidé d'utiliser les pleurotes que j'avais prévu pour le repas du lendemain, de l'ail, du vin blanc et du persil plat et de poeler le tout...
Ca nous a vraiment bien goûté. Mon mari n'est pas un amateurs de légumes mais là, ca lui a plût.

Pour réaliser cette recette, vous avez besoin de:

- 1 courge spaghetti,
- 20 cl de vin blanc,
- 250g de pleurotes,
- 2 gousses d'ail,
- du persil plat,
- un peu de matière grasse
- et bien sûr, d'un peu de poivre, un peu de sel... (Il fallait bien que je la place...)

Pour obtenir des spaghettis de courge, vous cuisez votre courge spaghetti entière dans de l'eau pendant 45 minutes.

                                                                                                                                                                                                                             

   

Ensuite, vous l'ouvrez en deux, vous grattez les graines puis à l'aide d'une fourchette, vous tirez délicatement sur la chair pour détacher les "spaghetti".

                         

Vous préparez vos champignons, vous les faites revenir à la poele avec un peu de matière grasse. Vous ajoutez l'ail. Salez, poivrez. Ensuite, déglacez au vin blanc et laisser un peu réduire.

 


Ajoutez les spaghetti de courge. Faites revenir puis ajoutez le persil plat.

 

Il ne reste qu'à servir et à manger...
 

Avec une courge pour deux, on a eu de trop. Le lendemain midi, j'y ai ajouté des lardons et des oeufs pour faire une bonne fricassée. Ca nous a bien goûté aussi...

J'espère que ca vous plaira autant qu'à moi...

En tout cas, l'année prochaine, il y en aura dans le potager chez mes parents si je trouve des plants ou des graines...

A bientôt pour une nouvelle recette!

nb: mes soirées étant bien chargées (récupérer le petit lutin à la crèche, lui donner son bain, jouer un peu, lui donner à manger, le coucher puis seulement préparer le repas), j'ai cuit ma courge le matin pour le soir. Facile: une grande casserolle, de l'eau et hop sur le feu pendant que vous vous préparez pour aller travailler... 45 minutes de gagné...
Repost 0