Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un peu de poivre un peu de sel
  • Un peu de poivre un peu de sel
  • : Je suis plutôt bonne vivante et pour moi les meilleurs moments sont souvent à table devant un bon petit plat et un verre de vin... Voici mes recettes, mes coups de coeurs, mes petites histoires...
  • Contact

Recherche

Archives

21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 10:38
tajine 7376

Depuis que notre petit loulou à pointé le bout de son nez, on reçoit différement qu'avant: je fais des plats un peu plus rapides à faire (faisable sur le temps d'une sieste par exemple) et qui me permettent soit de rester à table avec tout le monde, soit de les laisser se débrouiller pour m'occuper du petit. Si on était dans "Un diner presque parfait", je perdrais des points mais jusqu'ici mes proches ne m'en ont pas tenu rigueur... Ou du moins, pas ouvertement... Les gars, c'est le moment, c'est l'instant: si quelqu'un dans l'assemblée a quelque chose à dire qu'il le dise maintenant ou se taise à jamais... Personne? Ouf...

Ce que j'aime dans les tajines, c'est que c'est rapide, ca cuit tout seul (quand on a l'appareil pour), c'est sympa, c'est plutôt diététique et ça permet de profiter de l'apéro avec ses invités. Que demander de plus? Le billet gagnant du lotto? Oui, mais bon... On ne peut pas tout avoir...

Pour 6 personnes, j'ai utilisé:

- 8 belles grosses cuisses de poulet
- une boîte de citrons confits au sel (jepense qu'il y avait 4 petits citrons dedans)
- deux petits bocaux d'olives vertes en tranches
- du raz-el-hanout (mélange d'épices - on en trouve à peu près partout maintenant), du cumin, du curcuma, un peu de piment, du sel, du poivre deux cubes-bouillon de volaille
- un peu d'eau.

Comme vous pouvez le constater, je ne mets pas un gramme de matière grasse. Honnêtement, ce n'est pas nécessaire. Avant je mettais de l'huile d'olive mais j'estime que ça n'apporte pas grand chose dans ce cas-ci.

Niveau déroulement, je dispose mon poulet dans mon plat à tajine.

                                                        tajine 7216

ajoute les olives, les épices, les citrons coupés en rondelles, les cubes-boulillon. J'ajoute un peu d'eau, j'allume le tout et je laisse mijoter au moins 3 heures.

                                                   tajine 7219

ns les tajines de poulet, j'adore quand le poulet se détache tout seul... Miam miam...
Et voici le résultat... Je sers cela avec de la semoule ou avec du pain turc. Cette fois-ci, c'était de la semoule car je n'ai pas eu le temps d'aller chercher du pain (et je ne sais pas le faire, donc si quelqu'un a une recette...).

                                                     tajine 7376

est difficile de faire plus simple, non?
L'appareil à tajine ne coute pas une fortune et c'est franchement pratique... Autant je regrette certains achats en cuisine, autant celui-ci...


Repost 0
21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 10:02
salade-automnale 7324

Je souhaitais faire énormément de choses, et bien... Je n'en ai pas du tout eu le temps...
Je me doutais bien que se serait un peu "short" pour y arriver mais à ce point là... Non...
Mais bon, j'ai quand même prit le temps de télécharger mes photos, d'en réduire un peu le format et de préparer ce que j'allais vous raconter...

Tout d'abord, on rattrape le retard. Je vais vous mettre quelques recettes qui "datent" de la semaine dernière...

La semaine dernière, mon homme sortait vendredi soir. Je me retrouvais donc en tête à tête avec mon lutin. Vu que nous ne partageons pas encore nos menus, j'étais libre de décider seule de ce que j'allais manger... Youpie!
A force de lire à gauche à droite des idées de salade avec du chou (chez Pascale de "C'est moi qui l'ai fait", notament), une envie de salade de chou blanc m'a envahie. Sauf que... Etant seule à manger des crudités à la maison (mon mari a horreur des végétaux crus, cuits c'est limite mais crus, ce n'est vraiment pas son truc - et le chou, même cuit... Bof...), je n'allais pas m'acheter un chou entier. J'ai cherché un demi au super marché mais il n'y en avait pas. Et hors de question d'en prendre déjà rapé en sachet. Je trouve que c'est rapé trop gros puis c'est fait depuis tellement longtemps que c'est sec, sans goût et qu'il n'y a plus de vitamines... Du coup j'ai laissé tomber... Je n'avais pas envie de laitue, ni de tomates ou d'un truc du genre en ce moment. Au moment où j'allais renoncer à mon envie de crudités, mes yeux ont croisé ceux d'un sachet de mâche et de belles oranges papillon (miam miam). Un vrai coup de foudre... Et vu qu'à la maison, il me restait deux petits chicons et une belle pomme. Voici le résultat...

J'ai émincé finement mes chicons. J'ai coupé 1/2 pomme en batonnets que j'ai citronés. J'ai prélevé les suprèmes d'une orange (pour dire les choses plus simplement: les quartiers de l'orange sans la peau) tout en récupérant le jus pour la vinaigrette. J'ai tout mis dans un plat, j'ai saupoudré de graines de lin et de sésame. J'ai ajouté la mâche.

            salade-automnale 7310   salade-automnale 7314  salade-automnale 7318 
                               salade-automnale 7319  salade-automnale 7321

Pour la vinaigrette, j'ai pris le jus des oranges. J'ai ajouté un peu d'huile, un trait de jus de citron, du sel, du poivre et c'est tout... 

                         salade-automnale 7320                salade-automnale 7324

Ca m'a super bien goûté... Et pour une fois, j'ai mangé des crudités de saison... A force, on arrivera à faire quelque chose de moi...
Repost 0
Published by Sabrina - dans accompagnements
commenter cet article
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 08:44
Toutes mes excuses pour cette absence prolongée... Ce n'est pas que je n'ai rien à publier mais une fois de plus j'ai eu une semaine de folie.
Je vais tenter de faire mon maximum pour pouvoir publier ce week end, lundi au plus tard.

Histoire de vous donner envie de passer la semaine prochaine. J'ai les recettes suivantes à vous présenter:
- une salade saisonnière
- des saint-jacques avec une sauce au citron vert
- du thon mariné avec une sauce aux agrumes

A cela va venir s'ajouter ce week end
- une tajine de poulet aux olives vertes et citrons
- un mi-cuit au chocolat

Et si j'ai le temps de le faire mais ca tiendrait du miracle:
- ma buche de noël
- des filets de sole avec une sauce sabayon (première tentative de sabayon "salé")
- ma première tentative de terrine de foie gras
- et peut-être des coques de macarons en vue de servir des macarons au foie gras à l'apéro à Noël mais là je serais vraiment, vraiment étonnée d'avoir le temps de le faire vu le programe:

Ce soir: repas hebdomadaire chez mes beaux-parents, samedi matin: courses à l'ISPC (j'adore y aller...), samedi après midi: préparatifs pour le soir et nettoyage, samedi soir: repas avec deux couples d'amis et mon adorable filleule, dimanche: journée avec le filleul de mon mari. Je me demande si je ne vais pas devoir cuisiner la nuit...

La semaine prochaine sera chargée aussi: lundi nous faisons les courses en vue de nos vacances, mardi on fête Noël avec mes beaux-parents, mercredi je fais les courses en vue du réveillon, jeudi je fais mes préparatifs...

Comme quoi, il y a du boulot...

La semaine prochaine risque d'être bien bien remplie... Mais bon, c'est pour la bonne cause, non?

Je vous fait de très gros bisous et vous souhaite un excellent week end!!!!!

Sab

Repost 0
10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 14:26

_7301.jpgQuestion à tou(te)s les pationné(e)s de cuisine... Ca ne vous fait pas enrager quand on vous demande ce que vous souhaitez comme cadeau (que se soit de Noël, d'anniversaire ou autre) et que lorsque vous dites "une casserole", "une rape microplane" ou une participation à mon robot de cuisine, on vous réponde "mais non, dis-moi ce que tu veux VRAIMENT" ou "mais je veux te faire un VRAI cadeau"?
Au téléphone avec une copine on discutait cadeaux de Noël. Elle a envie de cadeau "bien-être", grand bien lui fasse, moi, me faire tripatouiller par des étrangers, ce n'est pas trop mon truc. En tout cas, pas pour le moment. Lorsque je lui ai dit que je demandais des brols pour ma cuisine (qui en regorge déjà mais bon, on ne se refait pas) ou une 'tite enveloppe pour m'offrir mon robot, elle m'a rit au nez et m'a conseillé de demander des vraix cadeaux et pas des trucs pour le ménage... C'est pas pour le ménage d'abord... C'est pour la cuisine! Et si j'aime ça, ça me regarde, non? Car pour moi, une rape, une casserole, un moule à tarte ou un livre de cuisine, ce sont de VRAIX cadeaux et c'est ce que je veux VRAIMENT!
Et je n'ai pas envie d'avoir à me justifier par rapport à mes goûts... Est-ce qu'on demande à quelqu'un qui a déjà un MP3 pourquoi il veut un IPod? Non... Et bien, pourquoi est-ce qu'on demande à quelqu'un qui a une bonne vieille rape pourquoi il veut une rape microplane? Non mais, franchement! Nous sommes des incompris, je vous le dis! Car en plus si vous vous justifiez, on vous regarde avec des yeux de merlan frit, comme si vous vous étiez échappé de je ne sais quel hôpital psychiatrique...

Enfin bon, tout ça pour rassurer mes proches: oui, des accessoires de cuisine sont pour moi de beaux cadeaux et oui, c'est ce dont j'ai envie! Et non, un livre de cuisine n'est pas juste un truc qui sert à prendre les poussières dans ma bibliothèque...

C'était l'humeur du jour...

Histoire d'adoucir un peu tout cela... Voici une recette de brioche à la fleur d'oranger faites ce weekend à l'occasion du petit-déjeuner de la Saint Nicolas.

Ingrédients:
30g de crème fraiche
20g de lait tiède
1 sachet de levure de boulangerie
3 oeufs battus en omelette
2 càs de fleur d'oranger
125g de beurre fondu
50g de sucre
350g de farine
1/2cc de sel

Délayez la levure dans le lait tiède. Versez tous les ingrédients liquides dans la cuve de votre MAP. Ajoutez-y ensuite les poudres.

_7265.jpg





Mettez en route le programme "pâte seule". A la fin du programme, récupérez votre pâton, divisez-le en part égale que vous roulez en "boudin". Ensuite, tressez les trois boudins pour obtenir le résultat suivant:

_7282.jpg





J'ai cherché du sucre perlé dans la grande urface où j'ai fait mes courses mais il n'y en avait plus. Du coup, j'ai simplement saupoudré un peu de sucre en poudre sur la tresse que j'avais préalablement mouillé de fleur d'oranger.

J'ai couvert et laissé monter pendant une demi-heure. Ensuite, direction le four préchauffé à 200° et ramené à 180° pour la cuisson pendant 40 minutes.

_7298.jpg





Le résultat? Le goût était sympa. La fleur d'oranger était présente mais pas écoeurante mais par contre, je ne l'ai pas trouvée aussi moelleuse que souhaité... Les autres m'ont affirmé qu'elle était bonne mais je les soubçonne de ne pas avoir osé me dire la vérité...

_7300-copie-1.jpg







Je l'ai trouvée meilleure grillée avec un morceau de foie gras. Mais là, je n'ai pas pensé à prendre une photo... Désolée...




Repost 0
9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 12:59

J'ai eu une phase ou je faisais mon pain très régulièrement. J'en faisais même pour me détendre... Il faut reconnaitre que pétrir du pain est assez agréable. Mais bon, j'ai de moins en moins de temps et quand j'ai fini ma "deuxième journée", je n'ai plus trop le courage de me lancer dans la préparation du pain du lendemain.

Du coup, lorsque malgrès tout l'envie est là, je me sers d'avantage de ma machine à pain (MAP). Tant qu'à en avoir une, autant qu'elle serve...




Dans ce cas, vous avez besoin de:

- 230g d'eau tiède
- 350g de farine
- 1 sachet de levure de boulangerie déshydratée
- 1 cc de sel
- 3 càs d'huile d'olive

Commencez par réhydrater votre levure dans l'eau tiède (ça peut se faire directement dans la cuve de votre MAP) pendant envirron 1/4h.
Ensuite ajouter la farine, le sel et l'huile et faites tourner sur le programme "pâte seule".

Sortez votre pâton de la cuve. Façonnez et farinez-le. Laissez le pousser envirron 1/2h. Préchauffez votre four à 220°.

Enfournez votre pain et baisser la température du four à 200°. Laissez cuire envirron 40 minutes.
Un pain est cuit lorsque ça sonne creux si vous le retournez et que vous tapotez la croute.

Ce pain fait un peu penser à une ciabatta mais la mie est un peu moins aérée et la croute n'a pas le même croustillant. Il se tranche assez facilement, pas besoin de trancheuse pour faire des tartines.


Bon appétit!





Repost 0
9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 12:41
Mon petit lutin a commencé la diversification alimentaire le mois dernier. Vive les purées de légumes! Il y a une quinzaine de jours, nous avons commencé les fruits cuits pour son goûter.

Jusqu'ici, je m'étais contentée de compote de pomme, compote de poire et compote pomme-poire... Classique. J'avais envie de tenter de nouvelles choses. C'est dans un livre offert par mon mari pendant ma grossesse que j'ai péché cette idée de faire une compote avec de la banane. Dans ce livre là, c'était banane cuite et mixée. Je me suis dit que de la banane seule se serait fort sucré, du coup, je suis partie sur une base de pommes.

Ingrédients:
- 3 pommes boskoop
- 3 bananes

Lavez vos pommes, épluchez-les, coupez-les en morceaux et commencez la cuisson.


Lorsque les pommes sont presque cuites, ajoutez les bananes coupées en morceaux.



Pour un tout petit comme le mien l'idéal est de mixer le tout très très finement...  Plus tard, laisser les morceaux, ils adorent...
Le seul problème? Il mange chaque fois toute sa portion et ne m'en laisse pas la moindre petite cuillère... Ca passe mieux que pomme tout seul...
Repost 0
9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 09:44

Voici une recette que j'ai découvert chez une cousine de mon mari. Une délicieux gâteau aux pommes, assez simple à réaliser et qui n'est pas "sec". Je suis très pâtisserie mais je fais rarement des cakes et des gâteaux car je trouve souvent que c'est sec et qu'il faut ajouter des crèmes ou des coulis pour "que ca passe mieux"... Dans ce cas-ci, se n'est vraiment pas nécessaire et de plus, ce gâteau se conserve très bien.

Vous avez besoin de :

dans un premier temps:
- 5càs bombées de farine
- 4 càs bombées de sucre
- 3 càs de lait
- 2 càs d'huile
- 1 oeuf
- 1 pincée de sel
- 1/2 paquet de levure
- 2 ou 3 pommes

dans un second temps:
- 80g de beurre
- 75g de sucre
- 1 oeuf
- un peu d'arôme vanille (vu que je fais mon sucre vanillé moi-même, j'ai simplement mis 75g de sucre vanillé plutôt que du sucre et de l'arôme).

Niveau déroulement rien de bien compliqué: vous prenez la première partie de la liste des ingrédients. Vous coupez les pommes en lamelles. Vous mélangez toutes les poudres, vous ajoutez les liquides, vous mélangez bien le tout.



Vous beurrez et farinez votre moule. Vous versez un peu de pâte puis ajoutez la moitié des pommes, vous versez la fin de la pâte puis disposer les lamelles de pomme sur le dessus du gâteau.



Vous enfournez dans un four préchauffé à 180° pour 35 minutes.

Pendant ce temps, vous faites fondre le beurre, vous y ajoutez le sucre, l'oeuf et l'arôme de vanille, vous mélangez bien.



Après 35 minutes de cuisson, vous sortez votre gâteau du four et vous versez l'appareil oeuf-beurre-sucre.



Vous ré-enfournez 15 minutes.



C'est prêt!

C'est très bon tiède ou froid et ca se conserve sans difficultés.

Attention à ne mettre de la pâte que jusqu'aux trois quarts du moule, voire un peu moins, sinon vous risquez les débordements ou de ne pas avoir la place pour ajouter l'appareil beurre-sucre-oeuf. Ca m'est arrivé cette fois-ci. Je n'ai pas su tout verser.
Cette fois-ci j'ai ajouté une petite pointe de cannelle à ma pâte.

Bon appétit!

Repost 0
Published by Sabrina - dans Tartes et gâteaux
commenter cet article
7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 15:27
Jusqu'ici, à chaque fois que j'ai présenté cette mise en bouche, j'ai eu un succès fou. Maintenant que vous allez voir la recette et à quel point c'est facile à faire, je vais perdre votre admiration... Mais bon, tant pis! On partage ses recettes ou on ne les partage pas.
J'ai trouvé cette recette sur un blog que je consulte très très régulièrement: celui de Chantal: Assiettes gourmandes.

Pour cette recette, vous avez besoin de:
- 200g de foie gras
- 40cl de crème fraiche
- 4 jaunes d'oeufs
- sel, poivre

Niveau déroulement, "plus simple tu meurs": vous mixez tous les ingrédients et les versez dans vos contenants. Dans ce cas-ci je l'ai fait dans des verrines mais je le fais également dans des mini ramequins à crème brûlée. 

                                

Le plus dur c'est la cuisson: il faut absolument que votre four ne soit pas trop chaud, sinon, vos jaunes vont coaguler et vous obtenez une sorte de crème liquide très granuleuse... Pas vraiment ragoutant...
Sur mon four je dois me mettre un peu au dessus de 100° et laisser cuire 45 minutes.
Une crème brûlée est cuite lorsqu'elle commence à prendre. Elle terminera de prendre au réfrigérateur.
Une fois que c'est cuit, vous mettez au réfrigérateur pour au minimum 2 heures. 

                                  

Ensuite, vous saupoudrez de sucre fin ou de sucre candi. 
                                     

Puis vous passez un coup de chalumeau et voila... C'est prêt!

                

Avec les quantités ci-dessus, j'ai fait 22 verrines.


Bon appétit!
Repost 0
7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 09:33
Tout d'abord, rayon nouvelles, nous n'avons pas eu la maison que nous avions repéré. Je suis un peu déçue mais je me dis que c'est parce que ce n'était pas celle qui était faites pour nous...

Ensuite, j'ai vraiment passé un super week end! J'ai vu du monde (j'adore) mais pas de sorties tardives (ce qui m'arrange pour le moment car je suis un peu out vu que le loulou ne passe pas encore ces nuits or 5 mois et demi sans une nuit complète, ca commence à être dur), j'ai passé du temps en tête à tête avec mon petit lutin, j'ai passé du temps avec ma filleule, j'ai cuisiné, on a fêté la Saint Nicolas... J'ai également préparé ce que j'ai à vous raconter... Enfin bref, super weekend bien rentabilisé!

Par rapport à la recette, je dois un tout grand merci à Jean-Michel Lacroix, patron de l'excellent "Au vieux Tribunal" situé à Verlaine (http://www.auvieuxtribunal.com/). Restaurant à tenter, vraiment! On y mange excessivement bien, c'est très fin. N'hésitez pas à vous fier à leur sélection de vin, les accords sont vraiment parfait et les vins sortent un peu de l'ordinaire. Vraiment, nous avons adoré ce restaurant.
En quelques minutes de conversation j'ai appris énormément sur la cuisine et sur l'utilisation de mon syphon en particulier. Voici un recette qu'il m'a donné. C'est délicieux et je pense qu'il est difficile de faire plus simple.

Pour l'espuma, vous avez besoin de:
- 300g de bon chocolat - d'habitude, j'utilise du callebaut mais il n'y en avais plus où j'ai fais mes courses et j'ai pris du Côte d'Or
- 400g de blancs d'oeufs UHT - j'en avais mais je pense que des "bêtes blancs d'oeufs" (si tant est que des blancs d'oeufs peuvent être bêtes...) peuvent convenir aussi (je ne lui ai pas demandé).
- 400g de crème fraiche entière (40% MG) - je n'ai trouvé que de la 35%MG où j'ai fais mes courses et je pense qu'avec la 40%MG la tenue de l'espuma serait meilleure.

Portez la crème à ébullition. Retirez-la du feu. Ajoutez-y le chocolat et faites le fondre.

                    


Ajoutez les blancs d'oeufs et mixez.


Passez le tout dans votre syphon et cartouchez. Jean Michel Lacroix m'a dit qu'une cartouche suffit pour les préparations chaudes, cependant, je trouvais que la tenue n'était pas terrible et j'ai ajouté une seconde cartouche, c'était beaucoup mieux. Vous pouvez préparer cette recette à l'avance et la conserver dans un bain marie pas trop chaud (il faut éviter que les blancs d'oeufs ne cuisent).



Je l'ai servi avec une salade de mangue et de fruits de la passion (il suffit de couper  2 mangues en petits morceaux et de les mélanger avec la pulpe de 4 fruits de la passion) et une boule de glace. 

                                          

Les invités ont apprécié (sauf un mais il n'aime pas le chocolat :-p). Personnellement, je trouve que les aromes du chocolat ressortent vraiment bien et j'ai adoré le contraste chaud-froid et l'association chocolat-mangue mais je trouve qu'il manquait un contraste de texture. A refaire avec un petit croquant... 



Il restait beaucoup d'espuma. J'ai mis le syphon au frigo et le lendemain, j'ai tenté une mousse... Super! J'ai mis une boule de glace dans une coupe puis j'ai ajouté la mousse au chocolat, c'était délicieux! La mousse est très très légère mais les saveurs sont présentes. Le chocolat vous envahi! Miam miam...
Par contre, on n'a pas fini le syphon, car vu qu'il s'agit d'oeufs crus, je n'ai pas osé le conserver trop longtemps. Mais je pense qu'avec les quantités qu'il y a là vous avez de quoi faire une bonne douzaine de verrines, voire davantage.

 


Bon appétit!!!


Repost 0
4 décembre 2009 5 04 /12 /décembre /2009 15:20
Toutes mes excuses pour cette absence qui va encore se prolonger un petit peu...

En effet, nous cherchons une maison pour abriter notre bonhomme de pain d'épices...

Nous en avons peut-être trouvé une qui nous plaît.
Du coup cette semaine s'est écoulée en
- visite de la maison (merci à mon papa et un des nombreux M Bricolage qui fait partie de la famille de mon mari pour leur évaluation du montant des travaux),
- coups de téléphone,
- visite à la banque,
- tentative de rédaction d'une offre (merci à mon Monsieur Immo préféré qui se reconnaitra pour ses précieux conseils!),
- quelques calins à mon petit lutin,
- et surtout, absolument pas le temps de télécharger les photos de ma dernière tentative culinaire ni de rédiger l'article qui y correspond...

J'ai testé la recette de l'espuma de chocolat chaud, une tuerie... Vraiment! Et froid, ce n'est pas mal non plus... Je télécharge les photos, je vous rédige la recette correctement et je vous rapporte le tout, si possible pour lundi mais ca risque d'être un peu chaud vu que ce week end est un peu full:
- vendredi soir: mon maria un anniversaire et je prépare des crèmes brûlées au fois gras pour le lendemain. Tiens, d'ailleurs... Si je les réussi, je vous mets la recette!
- samedi matin: nous nous rendons chez la filleule (future baby-sitter attitrée du petit lutin) de mon mari pour fêter le passage du grand Saint Nicolas
- samedi soir: nous allons chez mon amie pour son annif! Bon anniversaire Gé! Petit lutin et moi restons pour l'apéro (raison des crèmes brûlées au fois gras) et repartons en emmenant ma filleule adorée qui vient faire dodo chez nous pendant quemon mari termine la soirée avec le reste de la bande
- dimanche matin, Saint Nicolas de mon petit lutin et de la jolie Loulou
- dimanche après midi, nous recevons des amis avec qui nous partons en vacance entre les fêtes histoire de préparer le tout...

Si j'arrive à gérer, lundi vous avez des nouvelles, sinon, vous devrez encore attendre un peu...

Bon week-end de la Saint Nicolas à tous, et bon courage pour résister aux traditionnels speculoos, guimauves et autres douceurs...
Repost 0