Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un peu de poivre un peu de sel
  • Un peu de poivre un peu de sel
  • : Je suis plutôt bonne vivante et pour moi les meilleurs moments sont souvent à table devant un bon petit plat et un verre de vin... Voici mes recettes, mes coups de coeurs, mes petites histoires...
  • Contact

Recherche

Archives

2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 17:03

Connaissez-vous le vin jaune ?

 

pouletvinjaune 7524

Il s’agit d’un vin du Jura. Il est tellement typé qu’une fois que vous l’aurez goûté, vous ne le confondrez jamais avec aucun autre.

 

Ce vin est issus du Savagnin et est vinifié d’une manière particulière : on vinifie le vin « normalement » de manière à obtenir un vin blanc sec. Ensuite, on le fait vieillir obligatoirement 6 ans et 3mois en fût de chêne. L’évaporation naturelle (la part des anges) du vin n’est pas compensée. Certaines levures remontent à la surface et viennent protéger le vin de l’oxydation. Après 6 ans et 3 mois, il est mis en bouteille dans des bouteilles de 62cl. Les 13cl manquants pour arriver à la traditionnelle bouteille de 75cl correspondent à la part des anges.

C’est ce processus de maturation particulier qui lui apporte sa couleur dorée et ses arômes si particuliers.

Ce vin est de très grande conservation (il paraît qu’il peut se conserver plus de 100 ans en bouteille).

La bouteille ouverte se conserve sans problème plusieurs jours voire, plusieurs semaines.

 

 

Voici un des grands classiques de la cuisine au vin jaune : Le poulet au vin jaune et aux morilles.

Cette recette est spécialement dédicacée à une cousine qui l’attend depuis un moment… Marou : bon app’ !


pouletvinjaune 7641
 

Il y a de nombreuses versions de recette. Les principales différences se situent essentiellement au niveau des proportions. Voici ce que j’utilise pour 6 personnes :

-         30 cl de vin jaune (pour un goût bien typé)

-         1 belle volaille de 1.5 – 2kg.

-         20 cl de crème fraiche

-         10cl de bouillon de volaille

-         30 g de morilles déshydratées

-         2càs de farine

-         Un peu de matière grasse pour dorer votre poulet

-         Un peu de poivre, un peu de sel.

 

La veille, mettez vos morilles déshydratées dans de l’eau pour les faire gonfler. Je change régulièrement l’eau au départ de manière à éliminer un maximum d’impuretés. Ensuite, les dernières heures, je les laisse dans la même eau de manière à pouvoir l’utiliser (l’eau se parfume).

Tout d’abord, couper votre volaille en morceaux[1].

pouletvinjaune 7525

Ensuite, faites dorer les morceaux dans de la matière grasse.

pouletvinjaune 7526

Lorsqu’ils sont bien doré, fariner votre volaille, faites revenir encore un peu ensuite retirer l’excédent de matière grasse puis déglacer avec 20cl de vin jaune.

Ajouter les 10cl de bouillon de volaille, les morilles réhydratées un peu d’eau qui a servi à les réhydrater (je préfère prélever un peu d’eau sur le dessus à l’aide d’une cuillère que de vider directement du bol dans la casserole car il reste toujours quelques impuretés).Saler, poivrer.


pouletvinjaune 7528

Laisser cuire 30 minutes à feu doux.

Ensuite, ajouter la crème. Lier si nécessaire.

Au dernier moment, ajouter les 10cl de vin jaune restants.

 

Et voila… C’est tout… Très simple mais très savoureux !

 

De plus, vous pouvez réaliser cette recette à l’avance et réchauffer. Quand je la fais d’avance, je m’arrête juste avant de crémer et lier la sauce. Je préfère faire ces opérations à la dernière minute, une sauce non crémée se conserve mieux…

 

S’il vous en reste (je dis bien si… chez nous, c’est rare…) vous pouvez couper la volaille en tout petits morceaux et en mettre avec un peu de sauce dans des petits bols à apéro. Vous disposez de la pâte feuilletée par-dessus, un petit coup de dorure et hop au four. Ca vous fait une mise en bouche du tonnerre… Si vous n’avez pas de raison de faire des mises en bouche le lendemain, rien ne vous empêche de congeler les restes et de les utiliser plus tard…

 

Bon appétit…



[1] Personnellement, je récupère les carcasses, les congèle et m’en sert pour faire du bouillon de volaille quand j’en ai quelques unes.

Repost 0
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 16:26

stjacquessabayon 7637

Bonjour bonjour !!!

 

Comment ca va ?

Ca fait quelques temps que je ne suis pas passée déposer de recettes mais notre vie passe à un rythme de malade pour le moment, le loulou a tendance à choper tout ce qui passe, et même à me le refiler… Du coup, je n’ai pas des masses de temps pour passer par ici.

En plus, m’étant un peu laissée aller à goûter à tout pendant ma grossesse puis par la suite par j’ai pris quelques kilos et suis maintenant un régime strict… Du coup, dur dur de parler de nourriture quand on ne peut pas y toucher…

Mais ce blog me tient à cœur du coup un petit effort et me voila…

 

Je suis restée sur mon envie de Saint Jacques avec une sauce au citron vert, ayant quelques soucis avec les sauces montées au beurre, j’ai tenté la version « sabayon ». Voici le résultat…

 

Pour 8 personnes, vous avez besoin 

 

-         du jus de 3 citrons verts

-         d’un verre de vin blanc sec

-         de 5 jaunes d’œufs

-         de coquilles Saint Jacques (tout dépend de leur taille, dans ce cas, j’en avais pris 8 par personnes car elles étaient assez petites)

-         de beurre (pour poêler les Saint Jacques mais vous pouvez également les griller)

-         de sel et de poivre.

 

Pour commencer, faites réduire le jus de citron et le vin blanc.

stjacquessabayon 7633

Lorsque le liquide a réduit aux ¾, retirer votre casserole du feu et ajoutez-y les jaunes d’œufs.

stjacquessabayon 7634

C’est maintenant que le sport commence : en effet, il faut éviter à tout prix que les jaunes ne cuisent. Une minute d’inattention et c’est à recommencer… Le plus rassurant quand vous êtes « novice » en sabayon est de travailler au bain marie (la casserole ne doit pas toucher l’eau) et au fouet électrique. Personnellement, je préfère travailler au fouet normal et directement sur la flamme car c’est plus rapide. Mais il faut être hyper vigilent et avoir de bons bras car ça prend quand même un certain temps.

Petit conseil, si votre attention est détournée par une chose ou une autre, ôter votre casserole du feu ou du bain-marie…

Donc, pour reprendre le fil de la recette : c’est le moment de fouetter vivement. Quand les jaunes sont biens intégrés, mettez les sur le feu (très doux) ou au bain-marie et fouettez, fouettez, fouettez !

Fouettez jusqu’à ce que votre sabayon aie bien monté de volume et que l’on voit les dessins laissés par le fouet.

 

Si vous obtenez une texture granuleuse, c’est que les jaunes d’œufs ont cuits. Je suis désolée mais vous devez recommencer car on ne sait pas le rattraper…

 

Si votre sabayon ne monte pas et que vous gardez une texture liquide qui ne monte pas, c’est que vous n’avez pas laissé réduire suffisamment votre liquide. Pas de panique, ca se rattrape.

Prenez un jaune d’œuf et une nouvelle casserole. Commencer à fouetter votre jaune d’œuf, mettez-le au dessus de votre source de chaleur préférée. Lorsque ca commence à monter, ajoutez progressivement votre préparation précédente (par l’équivalent de deux cuillères à soupe maximum) et continuer à fouetter. Et après un certain temps (et beaucoup de courage surtout si vous le faites à la main), vous obtiendrez une jolie sauce.

 

Poêler vos Saint-Jacques, salez et poivrez-les. Essayez de ne pas laisser cuire vos Saint-Jacques trop longtemps. Elles sont vraiment délicieuses quand elles restent un peu translucides à cœur.

 

Reste à faire votre présentation. Dans ce cas-ci, j’ai utilisé une tranche de citron vert, des graines germées de poireaux et de betteraves.

 

Sur ce coup là, je suis très satisfaite du résultat. La sauce est légère, onctueuse. Vraiment, je suis très contente. Ce n’est pas la sauce que j’avais goûté au restaurant mais elle me convient bien comme ça…

Repost 0
Published by Sabrina - dans entrées chaudes
commenter cet article
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 21:41

verrinecrevetteavocatpamplemousse 7533

Je vais continuer dans la lignée des mises en bouche... Vu la chaleur torride et le grand soleil qu'il y a pour le moment, une petite verrine fraiche et légère, ça fait toujours du bien... L'avantage est que si vous les faites à l'avance, il suffit de les laisser dehors, elles seront à temérature... Quoi que... Pas trop longtemps, sinon ca va geler... Plus sérieusement... Un peu de fraicheur à l'apéro ça goûte toujours bien!

Vous avez besoin de:
- 2 avocats bien mûrs
- 1 citron vert
- sel, poivre, tabasco
- 125g de crevettes grises
- 1 pamplemousse rose

Mixez la chair de l'avocat avec le jus du citron vert, du sel, du poivre et quelques gouttes de tabasco.
Prélevez les suprêmes du pamplemousse rose et coupez les en petits morceaux.


Dans une verrine, disposez la crème d'avocat, quelques petits morceaux de pamplemousse et des crevettes.

Bon appétit...

Repost 0
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 13:53

tatincanard 7630

Pour continuer dans la lignée des mises en bouche que j’ai servi à Noël, je vais vous donner la recette de mes tartelettes tatin aux pommes et au magret de canard fumé.

 

C’est une recette que je fais régulièrement, je la trouve très simple, ca présente bien et généralement, c’est très apprécié. D’autre part, énorme avantage, on peut tout préparer d’avance et les congeler…

 

Pour réaliser ces tartelettes, vous avez besoin de :

 

- 2 belles pommes

- 1 paquet de magret de canard fumé en tranches (Labeyrie en fait mais en période de fêtes vous pouvez en trouver de l’excellent chez Aldi, le tout pour nettement moins de sous…)

- 1 rouleau de pâte feuilletée.

- 1 noix de beurre

- du sel, du poivre

 

Pelez les pommes, coupez les en fines tranches et faites les revenir dans le beurre. Salez et poivrez.


tatincanard 7493
 

Disposez une feuille de papier sulfurisé sur une plaque de cuisson.

 

Disposez vos tranches de canard puis par-dessus vos lamelles de pomme. Personnellement j’aime bien de remettre un petit tour de moulin à poivre mais ce n’est pas indispensable vu que l’on a déjà poivré les pommes.


tatincanard 7494
 

A l’aide d’un emporte pièce (ou d’un verre, ca marche tout aussi bien), formez des ronds de pâte feuilletée et posez les par dessus les pommes.

tatincanard 7497 

 

Si vous souhaitez congeler vos tartelettes, c’est à cette étape-ci que ca se passe. Couvrez votre plaque et congelez-la.

 

Sinon, enfournez dans un four préchauffé à 200°. Baissez la température à 180° pour la cuisson. Laissez au four jusqu’à ce que la pâte soit dorée.


tatincanard 7632
 

Et voila… Bon appétit…

 

Vous pouvez également faire de plus grande tartelette et le servir en entrée accompagné d’une petite salade légèrement vinaigrée avec quelques petits pignons de pains torréfiés ou des éclats de pistache histoire d’avoir une petite touche croquante.

Ca fonctionne tout aussi bien avec des tranches de magret d'oie fumé. 

Si vous souhaitez y apporter une petite touche festive vous pouvez ajouter après cuisson un copeau de foie gras.

En ce qui me concerne, je préfère éviter les pommes qui se défont à la cuisson (type boskoop) mais plutôt une qui se tient bien. Ici, j'ai utilisé des pink lady et je trouve que ça fonctionne assez bien.

Repost 0
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 16:30

IMG_7535-copie-1.JPG

Voici une des autres mises en bouche que j'ai réalisé à Noël.

La première fois que j'ai gouté cette mise en bouche c'est chez la maman du filleul de mon mari... Un régal.

Je ne le fais pas tout à fait comme elle (pour la simple et bonne raison que je ne lui ai jamais demandé la recette) et je préfère sa version car un peu plus citronnée et donc plus rafraichissante. Ma version est plus sur la truffe.

Pour cette cuillère, vous avez besoin de
- saumon fumé
- purée de truffe
- un peu d'huile d'olive
- un peu de jus de citron

Il suffit de couper votre saumon fumé en petit morceau. De le citronner légèrement, d'y ajouter un peu d'huile d'olive et de la purée de truffe. Je ne mets pas de quantité car ça dépend vraiment de vos goûts. Personnellement, je suis dingue de truffe. J'ai donc mis beaucoup de purée de truffe...

Reste à servir dans des cuillères, des verrines, des coupelles... Bref, ce qui vous plaît...

Le seul conseil que j'ai à vous donner niveau quantité est d'y aller progressivement sur le jus de citron. Mieux vaut n'en mettre qu'un petit peu, terminer votre mélange, goûter et en ajouter qu'en mettre trop et de ne plus gouter le reste...

On peut également remplacer la purée de truffe et l'huile d'olive par une huile de truffe...

Avez quelques pignons de pin ou des éclats d'amande, c'est sympa aussi mais je n'en avais pas sous la main.

Bon appétit!

Repost 0
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 12:44

Bonjour à tous !

 

Tout d’abord, je vais commencer par vous présenter mes meilleurs vœux  pour cette année 2010 ! Je vous souhaite une  année joyeuse, heureuse et gourmande et j’espère que cette année vous apportera plein de bonnes choses : du bonheur et de l’amour (surtout), des découvertes, des sous… Enfin bref… Le meilleur !

 

Quel est mon programme des prochains jours ? J’ai toutes mes recettes de Noël à vous présenter… Oui, bon, je sais que je suis un peu tard et qu’en principe, on présente des recettes avant les fêtes pour donner des idées. Mais bon, je ne fais jamais d’essais de mes recettes, je tente le coup et puis on verra bien… Du coup, je n’ai rien à vous présenter d’avance, j’essaierai d’être plus prévoyante l’année prochaine…

De toute façon, rien n’empêche de servir ces plats à une autre occasion…

 

Les plats de fêtes vous sortent par les oreilles ? Vous avez l’impression d’être sur le point d’exploser ?  Vous ne rêvez que de salades, de cuisine vapeur, de nourriture saine ? Vous avez pris quelques kilos pendant les fêtes ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas les seuls… Moi aussi… Du coup, dès que je vous aurai mis toutes mes recettes de fête, je vous mettrai des recettes plus légères, c’est promis !

 

Je vais commencer par vous présenter deux mises en bouches pas trop difficiles à faire. Par contre, il faut aimer les pliages… Il s’agit de deux recettes à base de feuilles de brique : des triangles au chèvre et aux figues et des buchettes au bleu et aux poires.

 

Pour les triangles au chèvre et au figues, vous avez besoin de :

-         8 feuilles de briques

-         200g de fromage de chèvre frais

-         2 figues

-         Du sel et du poivre

 

Coupez chaque figue en huit.

brique-chevre-et-figue 7506

Coupez vos feuilles de brique en deux.

brique-chevre-et-figue 7508

Tout le monde me suit ? C’est maintenant que je risque de moins me faire comprendre… En effet, je ne sis pas très douée pour expliquer tout ce qui est manuel…

 

Vous prenez une demi-feuille de brique. Vous la pliez en trois dans le sens de la longueur de manière à obtenir un long rectangle.

brique-chevre-et-figue 7509

Vous déposez une cuillère de fromage de chèvre à une extrémité. Vous salez et poivrez (afin d’éviter de le faire 16 fois, j’ai salé et poivré mon fromage de chèvre au départ, on gagne un peu de temps). Vous déposez un quartier de figue.

brique-chevre-et-figue 7511
 

Pour le pliage, vu qu’un petit dessin vaut mieux qu’un long discours mais que je suis nulle en dessin, voici quelques photos…

brique-chevre-et-figue 7512  brique-chevre-et-figue 7513  brique-chevre-et-figue 7514 
brique-chevre-et-figue 7515  brique-chevre-et-figue 7516
 

Il vous reste juste à les déposer sur une plaque à pâtisserie préalablement recouverte d’un papier cuisson et de mettre le tout dans un four préchauffé à 200° jusqu’à ce que se soit doré.


brique-chevre-et-figue 7580
 

Pour les buchettes aux poires et au bleu, vous avez besoin de :

-         8 feuilles de brique

-         100g de gorgonzola (ou un autre bleu que vous appréciez d’avantage)

-         100g de mascarpone

-         3 poires coupées

-         Une noisette de beurre

-         Sel et poivre

 

Pelez et coupez vos poires en petits dés en prenant soins d’en retirer le cœur.

Faites revenir vos dés de poires dans le beurre jusqu’à ce qu’elles soient tendres, salez et poivrez.


brique-poire-et-bleu 7498

Mélanger le gorgonzola et le mascarpone. Salez et poivrez.

Lorsque les poires ont refroidi, ajoutez-les au mélange de fromages.


brique-poire-et-bleu 7517

Coupez vos feuilles de brique en deux.

 

Pour la suite, de nouveau, suivez les photos… C’est plus simple que de mettre des mots… Je suis nulle en explications…


brique-poire-et-bleu 7519  brique-poire-et-bleu 7520  brique-poire-et-bleu 7521
brique-poire-et-bleu 7522
 

Vous les cuisez comme les précédents : dans un four préchauffé à 200° jusqu’à ce que soit doré. Par contre, dans l’agitation de mon apéro de Noël, j’ai oublié de prendre une photo du résultat cuit. Désolée…

 

Rien n’empêche de varier les fruits, les pliages, les fromages… Vous pouvez également ajouter quelques éclats de noisettes pour ajouter une touche croquante.

 

Pour les buches au bleu et aux poires, on peut bien entendu ne mettre que du bleu mais je n’étais pas sure que mes convives apprécient si le goût était trop prononcé, j’ai donc préféré jouer la sécurité et adoucir ma préparation.


Ces mises en bouche peuvent tout à fait se préparer à l'avance. Pensez à les couvrir et à les conservez au frais. 
 

Bon appétit !

Repost 0
21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 16:52
Hier, le filleul de mon mari et ses parents venaient manger. En faisant les courses j'ai réussi à oublier de prévoir un dessert... Pour moi qui suis un "bec sucré" c'est un comble...

J'ai fait un petit inventaire de placard et ai vu que j'avais tout ce qu'il fallait pour une mousse au chocolat. Un petit coup de fil à maman pour avoir ses proportions et hop, en cuisine!

Ingrédients (pour 6 gourmands)

- 250g de chocolat (d'habitude ma maman fait moitié moitié chocolat noir, chocolat au lait mais dans ce cas-ci je n'avais que du noir)
- 4 càs d'eau
- 30g de beurre
- 5 jaunes d'oeufs et 7 blancs (la recette originelle ne prévoit que 5 blancs mais je la trouve un peu compacte, surtout quand on n'utilise que du chocolat noir, j'ai donc ajouté deux blancs).

Faites fondre votre chocolat au bain marie avec l'eau et le beurre.

moussechocolat 7380 

Hors du feu, ajoutez les jaunes d'oeufs et battez bien. Il ne faut pas que les jaunes cuisent à cause de la chaleur du chocolat. 

moussechocolat 7381 

Battez vos blancs en neige bien bien ferme et incorporez-les à votre appareil au chocolat. 

                                   moussechocolat 7384  moussechocolat 7385

Versez dans vos contenants... Quelques heures au frigo et c'est prêt... Je vous conseille au moins une nuit, voire 24h. On l'a mangée après quelques heures et à mon goût, ce n'était pas assez prit.

                                             moussechocolat 7386   moussechocolat 7388


Repost 0
Published by Sabrina - dans desserts
commenter cet article
21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 15:46
mi-cuit-chocolat 7378Ca y est, j'y arrive!!! Youpie!!!!! Ca fait un sacré bout de temps que j'essaie de faire des mi-cuits au chocolat et c'est à chaque fois la cata: soit il s'écroule et je loupe mon effet, soit il est cuit jusque l'intérieur et je re-loupe mon effet... Grâce au Chef Simon, j'ai réussi!!!!

J'ai gardé ma recette mais j'ai suivi les conseils du chef en matière de cuisson...


Ingrédients:

- 5 oeufs
- 200g de sucre
- 80g de farine
- 200g de chocolat
- 180g de beurre

Faites chauffer le chocolat avec le beurre au bain-marie.

mi-cuit-chocolat 7373

Fouettez les oeufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

mi-cuit-chocolat 7369

Ajoutez la farine au mélange oeuf sucre.

mi-cuit-chocolat 7371

Incorporez-y le chocolat fondu.

mi-cuit-chocolat 7375

Beurrez deux fois vos moules. (J'utilise des cercles, c'est plus facile à démouler...).

Versez-y la préparation et c'est là qu'intervient le Chef Simon: passez le tout au congélateur. Lorsque vous souhaitez un mi-cuit, sortez-le et cuisez-le dans un four préchauffé à 200° pendant 15 minutes. La congélation fait que il n'y a que l'extérieur qui a le temps de cuire. L'intérieur a juste le temps de dégeller et chauffer.

mi-cuit-chocolat 7377

Désolée, je n'ai pas pris de photos de mes cercles ni du mi-cuit lorsqu'on l'ouvre. SI vous pouvez vous passer de la première, domage pour la seconde car ça donne vraiment envie... Et dans ce cas, c'était nickel!

J'avais accompagné mes mi-cuits d'une boule de glace vanille et d'ananas poelés mais je vous déconseille les ananas. C'est très bon, l'ananas cuit mais pas ca ne se marie pas super bien avec le mi-cuit. Du moins, à mon avis et mon mari était d'accord avec moi.
Repost 0
Published by Sabrina - dans desserts
commenter cet article
21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 15:24
saintjacquescitronvert 7331Quand je vous disais que je vous parlerais de mes ratés... En voici un. Heureusement, j'ai un syphon. Sur ce coup là, j'ai remercié le Dieu ISI Whip*, il m'a sauvée...
J'adore les Saint Jacques et comme vous pouvez le constater dans les dernières recettes publiées, j'adore le citron vert... Il y a quelques année d'ici, nous avions mangé une délicieuse entrée de Saint Jacques avec une sauce légèrement citronée au Clos des Récollets à Durbuy. Le chef nous avait confirmé qu'il s'agissait de citrons verts et nous a apprit qu'il s'agissait d'une sauce montée au beurre... Pas d'autres infos et n'ayant pas pensé à lui en demander plus... Je n'ai pas su refaire la sauce. Je me suis dit qu'après tout, je n'avais qu'à tenter...


Voici le résultat de ma tentative... Pas top mais ratrapable...

- zeste et jus de 4 citrons verts
- 1 échalotte
- 200g de beurre
- 20 cl de crème fraiche
- 12 Saint Jacques

J'ai donc commencé par faire porter mon jus de citrons, son zeste et les échalottes émincées à ébullition. J'ai ensuite fait réduire presqu'à sec. J'ai tenté de monter la sauce avec le beurre sans y arriver. Puis je me suis dit que ce n'était pas dramatique, qu'avec de la crème, ça irait mieux... Et bien non... J'ai obtenu une sauce certe bonne mais sans la moindre tenue... 

              saintjacquescitronvert 7327  saintjacquescitronvert 7325  saintjacquescitronvert 7329

Entre temps, j'avais mis cuire mes Saint Jacques. Il me fallait donc l'idée de génie qui allait sauver mon repas. C'est là que je me suis souvenue de mon syphon. J'ai donc filtré ma "sauce", tout mis au syphon, cartouché et servi...

saintjacquescitronvert 7331
Je sais qu'il est tout à fait possible de réussir cette sauce sans syphon. Je passe certainement à côté de quelque chose. Pouvez-vous me tuyauter? Ce serait adorable!!!!

Voici le résultat. Désolé, presque pas de photos des préparatifs mais le stress du ratage était dans l'air et quand c'est comme ça, j'oublie mon appareil photo...


* marque du Syphon
Repost 0
Published by Sabrina - dans entrées chaudes
commenter cet article
21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 11:13
thon-citron-vert 7338

Cette recette est un peu particulière... Je suis partie faire mes courses avec une autre idée en tête. Malheureusement, le rayon poisson avait été dévalisé, je me suis rabattue sur du poisson surgelé et n'ayant pas envie de manger un poisson à chair blanche, j'ai choisi du thon. Alors, oui, je sais, ce n'est pas du tout écolo de manger du thon, et je suis désolée pour l'éco-système, mais j'adore le thon. Vraiment! Bon, je sais très bien que si tout le monde dit ça, d'ici quelques années, plus personne n'en mangera. Je n'en mange pas souvent mais quand il me fait coucou, j'ai du mal à le laisser dans le rayon...
D'autre part, j'avais pris des citrons verts pour la recette de Saint-Jacques. Et je me suis dit que j'aurais assez de citrons pour les deux recettes. Je me suis un peu trompée sur ce coup là... J'ai juste eu de quoi faire mariner... De plus, je pensais avoir du rhum à la maison mais je n'en avais plus non plus. Du coup ma marinade n'était pas celle que j'espérais. Et pour la sauce, n'ayant plus de citrons verts, j'ai improvisé. Ca à l'air bizarre mais au final, c'était assez sympa. Pas ce que j'avais imaginé mais honnêtement, c'était pas mal.

Ingrédients utilisés pour mon mari et moi:

pour la marinade:
- huile d'olive,
- jus de 2 citrons verts,
- coraindre fraiche
- 2 gousses d'ail.

- quatre petites tranches de thon

pour la sauce:
- jus d'un citron jaune (je n'avais plus de verts, mais si vous en avez, utiliser le jus de deux citrons verts, se sera meilleur)
- jus de deux mandarines
- 1cc de gingembre rapé
- coriandre
- 50g de beurre bien froid
- sel, poivre

Pour la marinade, c'est assez simple: mélangez les ingrédients, et faites-y mariner le thon. Mon truc pour les marinades est de mettre le tout dans un sac de congelation d'y faire un noeud et de placer le thon au frigo en retournant régulièrement mon sachet. Tout est bien mariné et on n'en met pas partout...
2 heures de marinade suffisent.

thon-citron-vert 7334

Portez les jus à ébullition avec le gingembre. Faites réduire de moitier.

thon-citron-vert 7333

Poelez votre thon. Surtout, pas la même erreur que moi, le thon doit être à peine cuit, sinon , il est trop sec. Je l'ai un peu "oublié"... Et du coup c'était moins bon...

Salez, poivrez votre sauce.
Montez-la avec le beurre. Ajoutez la coriandre hachée au dernier moment.

thon-citron-vert 7338

Servez avec du riz.



Repost 0