Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un peu de poivre un peu de sel
  • Un peu de poivre un peu de sel
  • : Je suis plutôt bonne vivante et pour moi les meilleurs moments sont souvent à table devant un bon petit plat et un verre de vin... Voici mes recettes, mes coups de coeurs, mes petites histoires...
  • Contact

Recherche

Archives

2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 17:03

Connaissez-vous le vin jaune ?

 

pouletvinjaune 7524

Il s’agit d’un vin du Jura. Il est tellement typé qu’une fois que vous l’aurez goûté, vous ne le confondrez jamais avec aucun autre.

 

Ce vin est issus du Savagnin et est vinifié d’une manière particulière : on vinifie le vin « normalement » de manière à obtenir un vin blanc sec. Ensuite, on le fait vieillir obligatoirement 6 ans et 3mois en fût de chêne. L’évaporation naturelle (la part des anges) du vin n’est pas compensée. Certaines levures remontent à la surface et viennent protéger le vin de l’oxydation. Après 6 ans et 3 mois, il est mis en bouteille dans des bouteilles de 62cl. Les 13cl manquants pour arriver à la traditionnelle bouteille de 75cl correspondent à la part des anges.

C’est ce processus de maturation particulier qui lui apporte sa couleur dorée et ses arômes si particuliers.

Ce vin est de très grande conservation (il paraît qu’il peut se conserver plus de 100 ans en bouteille).

La bouteille ouverte se conserve sans problème plusieurs jours voire, plusieurs semaines.

 

 

Voici un des grands classiques de la cuisine au vin jaune : Le poulet au vin jaune et aux morilles.

Cette recette est spécialement dédicacée à une cousine qui l’attend depuis un moment… Marou : bon app’ !


pouletvinjaune 7641
 

Il y a de nombreuses versions de recette. Les principales différences se situent essentiellement au niveau des proportions. Voici ce que j’utilise pour 6 personnes :

-         30 cl de vin jaune (pour un goût bien typé)

-         1 belle volaille de 1.5 – 2kg.

-         20 cl de crème fraiche

-         10cl de bouillon de volaille

-         30 g de morilles déshydratées

-         2càs de farine

-         Un peu de matière grasse pour dorer votre poulet

-         Un peu de poivre, un peu de sel.

 

La veille, mettez vos morilles déshydratées dans de l’eau pour les faire gonfler. Je change régulièrement l’eau au départ de manière à éliminer un maximum d’impuretés. Ensuite, les dernières heures, je les laisse dans la même eau de manière à pouvoir l’utiliser (l’eau se parfume).

Tout d’abord, couper votre volaille en morceaux[1].

pouletvinjaune 7525

Ensuite, faites dorer les morceaux dans de la matière grasse.

pouletvinjaune 7526

Lorsqu’ils sont bien doré, fariner votre volaille, faites revenir encore un peu ensuite retirer l’excédent de matière grasse puis déglacer avec 20cl de vin jaune.

Ajouter les 10cl de bouillon de volaille, les morilles réhydratées un peu d’eau qui a servi à les réhydrater (je préfère prélever un peu d’eau sur le dessus à l’aide d’une cuillère que de vider directement du bol dans la casserole car il reste toujours quelques impuretés).Saler, poivrer.


pouletvinjaune 7528

Laisser cuire 30 minutes à feu doux.

Ensuite, ajouter la crème. Lier si nécessaire.

Au dernier moment, ajouter les 10cl de vin jaune restants.

 

Et voila… C’est tout… Très simple mais très savoureux !

 

De plus, vous pouvez réaliser cette recette à l’avance et réchauffer. Quand je la fais d’avance, je m’arrête juste avant de crémer et lier la sauce. Je préfère faire ces opérations à la dernière minute, une sauce non crémée se conserve mieux…

 

S’il vous en reste (je dis bien si… chez nous, c’est rare…) vous pouvez couper la volaille en tout petits morceaux et en mettre avec un peu de sauce dans des petits bols à apéro. Vous disposez de la pâte feuilletée par-dessus, un petit coup de dorure et hop au four. Ca vous fait une mise en bouche du tonnerre… Si vous n’avez pas de raison de faire des mises en bouche le lendemain, rien ne vous empêche de congeler les restes et de les utiliser plus tard…

 

Bon appétit…



[1] Personnellement, je récupère les carcasses, les congèle et m’en sert pour faire du bouillon de volaille quand j’en ai quelques unes.

Partager cet article

Repost 0

commentaires