Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un peu de poivre un peu de sel
  • Un peu de poivre un peu de sel
  • : Je suis plutôt bonne vivante et pour moi les meilleurs moments sont souvent à table devant un bon petit plat et un verre de vin... Voici mes recettes, mes coups de coeurs, mes petites histoires...
  • Contact

Recherche

Archives

10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 14:26

_7301.jpgQuestion à tou(te)s les pationné(e)s de cuisine... Ca ne vous fait pas enrager quand on vous demande ce que vous souhaitez comme cadeau (que se soit de Noël, d'anniversaire ou autre) et que lorsque vous dites "une casserole", "une rape microplane" ou une participation à mon robot de cuisine, on vous réponde "mais non, dis-moi ce que tu veux VRAIMENT" ou "mais je veux te faire un VRAI cadeau"?
Au téléphone avec une copine on discutait cadeaux de Noël. Elle a envie de cadeau "bien-être", grand bien lui fasse, moi, me faire tripatouiller par des étrangers, ce n'est pas trop mon truc. En tout cas, pas pour le moment. Lorsque je lui ai dit que je demandais des brols pour ma cuisine (qui en regorge déjà mais bon, on ne se refait pas) ou une 'tite enveloppe pour m'offrir mon robot, elle m'a rit au nez et m'a conseillé de demander des vraix cadeaux et pas des trucs pour le ménage... C'est pas pour le ménage d'abord... C'est pour la cuisine! Et si j'aime ça, ça me regarde, non? Car pour moi, une rape, une casserole, un moule à tarte ou un livre de cuisine, ce sont de VRAIX cadeaux et c'est ce que je veux VRAIMENT!
Et je n'ai pas envie d'avoir à me justifier par rapport à mes goûts... Est-ce qu'on demande à quelqu'un qui a déjà un MP3 pourquoi il veut un IPod? Non... Et bien, pourquoi est-ce qu'on demande à quelqu'un qui a une bonne vieille rape pourquoi il veut une rape microplane? Non mais, franchement! Nous sommes des incompris, je vous le dis! Car en plus si vous vous justifiez, on vous regarde avec des yeux de merlan frit, comme si vous vous étiez échappé de je ne sais quel hôpital psychiatrique...

Enfin bon, tout ça pour rassurer mes proches: oui, des accessoires de cuisine sont pour moi de beaux cadeaux et oui, c'est ce dont j'ai envie! Et non, un livre de cuisine n'est pas juste un truc qui sert à prendre les poussières dans ma bibliothèque...

C'était l'humeur du jour...

Histoire d'adoucir un peu tout cela... Voici une recette de brioche à la fleur d'oranger faites ce weekend à l'occasion du petit-déjeuner de la Saint Nicolas.

Ingrédients:
30g de crème fraiche
20g de lait tiède
1 sachet de levure de boulangerie
3 oeufs battus en omelette
2 càs de fleur d'oranger
125g de beurre fondu
50g de sucre
350g de farine
1/2cc de sel

Délayez la levure dans le lait tiède. Versez tous les ingrédients liquides dans la cuve de votre MAP. Ajoutez-y ensuite les poudres.

_7265.jpg





Mettez en route le programme "pâte seule". A la fin du programme, récupérez votre pâton, divisez-le en part égale que vous roulez en "boudin". Ensuite, tressez les trois boudins pour obtenir le résultat suivant:

_7282.jpg





J'ai cherché du sucre perlé dans la grande urface où j'ai fait mes courses mais il n'y en avait plus. Du coup, j'ai simplement saupoudré un peu de sucre en poudre sur la tresse que j'avais préalablement mouillé de fleur d'oranger.

J'ai couvert et laissé monter pendant une demi-heure. Ensuite, direction le four préchauffé à 200° et ramené à 180° pour la cuisson pendant 40 minutes.

_7298.jpg





Le résultat? Le goût était sympa. La fleur d'oranger était présente mais pas écoeurante mais par contre, je ne l'ai pas trouvée aussi moelleuse que souhaité... Les autres m'ont affirmé qu'elle était bonne mais je les soubçonne de ne pas avoir osé me dire la vérité...

_7300-copie-1.jpg







Je l'ai trouvée meilleure grillée avec un morceau de foie gras. Mais là, je n'ai pas pensé à prendre une photo... Désolée...




Partager cet article

Repost 0

commentaires